En naturopathie, on distingue deux sortes de toxémie : les déchets colloidaux ou "colles" et les déchets cristalloidaux ou "cristaux".

Les "colles" composées de résidus de cellules mortes et de chaines moléculaires dérivées des amidons, cheminent dans la circulation (sang et lymphe) jusquà leur élimination.

Petite

Les "cristaux" quant à eux sont des résidus formés par la réaction acide+base qui aboutit à la formation de sels organiques sous certaines conditions biochimiques. Ces sels peuvent floculer ou cristalliser pour venir se fixer localement.

 

Par conséquent, le naturopathe distingue

- les maladies à colles : infections, muco-sécrétions, affections suintantes (eczéma, ulcérations...)

- les maladies à cristaux : la plupart des inflammations, la goutte, les lithiases...

L'intéret pratique de ces conceptions se trouve dans les méthodes de drainage à employer, lesquelles seront différentes selon la prédominance de colles ou de cristaux dans les affections considérées. 

Nous verrons dans quelques temps ces méthodes de drainage à utiliser suivant les problèmes, mais pour commencer, voyons d'où viennent ces excès et comment y remédier.

Les excès protéiques (viandes, charcuterie, notamment) induisent une acidose tissulaire nocive, donc surcharges cristalloidales, fatigue rénale, putrescence intestinale toxique (pas très beau à imaginer, mais tellement réel, et avec quels désagréments !)...

Ces surcharges sont solubles dans l'eau, dans les liquides, et seront éliminés par les reins et les glandes sudoripares (urine et transpiration).

La thérapeutique à utiliser pour tenter de pallier à ces surcharges : corriger le régime alimentaire, par une consommation moindre de protéines ; stimuler les émonctoires spécifiques à l'élimination des cristaux, des reins et des sudoripares ; consommer davantage de liquides (eau, tisanes...) qui vont dissoudre les cristaux.

Les lipides (graisses) tout comme les glucides (sucres) participent aux surcharges colloidales, déchets qui seront évacués par l'organisme sous forme d'écoulements, de pus, de glaires, de crachats...

Ces surcharges ne sont pas solubles dans les liquides.  Le foie, les intestins et les glandes sébacées sont les organes d'élimination des colles.

La thérapeutique conseillée est de diminuer les aliments riches en glucides (pain, pates, céréales raffinées...) et en lipides (surtout les graisses cuites) et de stimuler les émonctoires en asséchant l'organisme, en buvant peu pendant quelques jours.

Et bien sur, pensez à varier votre alimentation et mangez, abusez des fruits et légumes de saison !!!

Moyennefruits et légumes : Légumes biologiques frais dans un panier en osier dans le jardin