DSCF1103

Aujourd'hui, je veux souhaiter une bonne fete des pères à mon PAPA !

Et comme je l'aime beaucoup, je veux lui faire plaisir.

Vous avez deviné ? Eh oui, mon papa est un gourmand, et il aime le chocolat ! (tiens, tiens, de qui je tiens ça ?)

Mais avant tout, je veux lui faire un autre cadeau : mon papa aime la littérature, et je lui poste quelques citations :

Le rêve du héros, c'est d'être grand partout et petit chez son père. Victor Hugo

Un père vaut plus qu'une centaine de maîtres d'école. George Herbert (sans commentaire, hein, les filles ?...)

Un coeur de père est le chef-d'oeuvre de la nature. Abbé Antoine Prévost  (et pour cause, maintenant qu'il est tout neuf !)

Il n'y a pas de loi plus belle que d'obéir à un père. Sophocle

Si j'étais né avant mon père, j'aurais pu être le sien. Louis Auguste Commerson

Le coeur d'un père s'agrandit avec chaque enfant. Jean Basile Bezroudnoff

La fête des pères est comme la fête des mères, sauf pour le cadeau qui coûte moins cher. Georges Herbert  (pour dire que je n'ai pas eu le temps de te faire une carte de scrap, mon papounet...)

Les enfants, petits, rendent leurs parents stupides. Grands, ils les rendent fous. Proverbe anglais

Sage est le père qui connaît son enfant. William Shakespeare

Un homme n'est jamais si grand que lorsqu'il est à genoux pour aider un enfant. Pythagore

Certains croient que le génie est héréditaire. Les autres n'ont pas d'enfants. Marcel Achard

Il n'y a que le père qui n'envie pas le talent de son fils. Johann Wolfgang von Goethe

Enfant : fruit qu'on fit. Léo Campion

Un enfant, c'est la seule véritable garantie d'éternité. Arlette Cousture

Celui qui enseigne tient le même rang qu'un père. Lao She

Dans une prochaine vie, papa, j'aimerais te reprendre comme père. Bernard Werber

Comme un père a compassion de ses enfants, l'Eternel a compassion de ceux qui le craignent. Psaume 103 v13, la Bible

 

Merci, mon cher Papa, d'etre là pour moi, pour nous, et d'etre un si bon père.

Je t'aime très fort !!!!!

 

Et je t'entends d'ici : et mon gateau, alors ?

Oups, j'allais oublier !

DSCF1113

 

Ce gateau a été réalisé sans gluten, car je passe par des crises de psoriasis et les inflammations sont calmées lorsque je prends une alimentation sans gluten. Je suis un peu overbookée en ce moment, mais je vous expliquerai ce qu'est le gluten et les réactions quand on y est allergique, ou intolérant, ou que notre organisme le rejette...

En attendant, cette recette n'est pas tellement différente d'une autre, outre le fait qu'il n'y a pas de farine de blé.

  • 280 g de chocolat à 65 % (miam miam !!)
  • 140 g de beurre demi-sel
  • 140 g de sucre de canne
  • 140 g de crème fraîche épaisse
  • 4 oeufs entiers
  • 60 g de farine de riz (ou de fleur de maïs)
  • 140 g de poudre de noisettes
  • 3 pincées de bicarbonate

Préchauffez le four à 180 °C (thermostat 6).

Chemisez le moule de papier sulfurisé. Cassez le chocolat en morceaux.

Dans une casserole, faites fondre le chocolat au bain-marie. Lissez la préparation. Coupez le beurre froid en morceaux.

Dans le bol du robot, versez le beurre en morceaux. Ajoutez le sucre de canne et battez l’ensemble au fouet. Ajoutez les oeufs un à un, mélangez au fouet entre chaque ajout.
Versez ensuite la farine, la poudre de noisettes et le bicarbonate. Mélangez puis versez le chocolat fondu. Lissez la préparation et ajoutez la crème épaisse.

Mélangez une dernière fois avant de verser la préparation dans le moule. Enfournez pour 40 min de cuisson. Vérifiez la cuisson et prolongez celle-ci de 5 min maximum si besoin.

Suggestion : Servez avec une chantilly ou un coulis de fruits, mais nature, il est excellent aussi !!

DSCF1117Moyenne

Bonne fete des pères, mon papa !!!