La cannelle ne se contente pas d'enchanter nos papilles, elle est également souveraine pour notre santé. L'écorce du cannelier se rencontre sous plusieurs variétés, mais celle qui nous intéresse est la cannelle de Ceylan.

Elle est connue depuis l'Antiquité et reconnue pour ses vertus médicinales et soi-disant aphrodisiaques.

La meilleure cannelle se trouve en grande quantité dans l’île de Ceylan (actuellement Sri Lanka). L’arbre porte deux écorces, la seconde est celle appelée cannelle, naturellement elle est grise, mais lorsqu’on l’a ôtée de l’arbre et qu’on l’a séchée au soleil, elle prend cette couleur roussâtre que nous lui connaissons. Autrefois, les Chinois chargeaient la cannelle de l’île de Ceylan et la transportaient à Ormuz (île iranienne du Golfe Persique), d’autres marchands la recevaient là et la transportait à Alep (Syrie) et en Grèce… Les marchands avaient donné à cette écorce le nom de « Cin-a-momum », car ces deux mots signifient « bois de la Chine et qui sent bon ».
cannelle et miel

Le terme « cannelle » est apparu au 12e siècle. Il vient du latin « canna », qui signifie « roseau », probablement par allusion à la forme de tuyau que prennent les bâtons d’écorce de cannelle en séchant. Le terme « casse » est apparu en 1256. Il vient du latin « cassia », qui dérive du grec « kassia », qui l’a lui-même probablement emprunté au peuple khasi vivant dans le Nord de l’Inde d’où l’on exportait la casse. Il désigne la cannelle chinoise, qui provient de l’espèce C. cassia.

La cannelle appartient à la famille des lauracées et porte plusieurs noms communs : cannelle, cannelle de Ceylan, casse, cannelle de Chine, fausse cannelle, cannelle bâtarde, cannelle de Padang, cannelle de Saigon, cannelle de Cochinchine. Ses noms scientifiques sont : Cinnamomum verum (synonyme : zeylanicum), Cinnamomum cassia (synonyme : C. aromaticum) et autres Cinnamomum spp.

cannelle et miel

Au Moyen Âge, on la met à toutes les sauces, et elle se rencontre dans la majorité des recettes autant sucrées que salées. Déjà, elle parfumait le vin, soulageait les infections hivernales et tentait de contrer les grandes épidémies. On lui connaissait des propriétés antimicrobiennes, on lui découvre des vertus qui améliorent la glycémie.

cannelle et miel

La cannelle est maintenant très répandue en Inde, en Malaisie, au Vietnam, en Indonésie, aux Seychelles, à l’île Maurice, aux Antilles, en Guyane, et au Brésil. Plusieurs espèces de canneliers sont exploitées localement pour leur écorce, mais ce sont la cannelle de Ceylan (C. verum) et celle de Chine (C. cassia) qui sont mises sur le marché international. Ces deux espèces proviennent respectivement du Sri Lanka et des régions de l’Est de l’Himalaya, du Nord de l’Inde et du Vietnam. En Europe, on préfère la cannelle de Ceylan, tandis qu’en Amérique du Nord, c’est surtout la cannelle de Chine que l’on consomme.
En plus de l’écorce destinée au marché des épices, on en tire une huile essentielle largement employée en confiserie, en parfumerie, dans les produits cosmétiques et pharmaceutiques, notamment pour masquer le goût de certains médicaments.

     La cannelle de Ceylan ne cesse de nous étonner par ses propriétés salutaires pour notre bien-être et notre santé. Ses vertus sont saluées aussi bien dans la lutte contre le diabète que pour aider les personnes au régime, ou simplement dans les états grippaux.

 

La cannelle est reconnue comme antibactérien, antiviral, antifongique, anti-oxydant, tonique, immunostimulant, antispasmodique, et même anesthésique et probiotique. Elle abaisse également le taux de mauvais cholestérol. Elle a un effet asséchant sur les muqueuses et décongestionnant en inhalations.
Riche en magnésium, elle est essentielle pour entretenir la densité osseuse ou entretenir l'équilibre hormonal.
Son huile essentielle est utilisée pour ses propriétés stimulantes, digestives et bactéricides.
Mélangée dans une huile de massage neutre, elle détend les muscles douloureux.
De nombreuses études, notamment allemandes, indiquent que la cannelle contient des éléments susceptibles de lutter contre le diabète de type 2. Elle renferme des éléments qui équilibrent la glycémie, stimulent l'insuline, et joue ainsi un rôle dans la prévention et l'amélioration du diabète. Des tests ont démontré une amélioration du taux de glycémie post-prandiale (après le repas) chez les patients consommant un gramme de cannelle en poudre par jour pendant minimum un mois. Il est donc conseillé aux diabétiques d'user et d'abuser de cette épice millénaire. 
Deux molécules présentes dans la cannelle pourraient freiner l'apparition de la maladie d'Alzheimer.

En observant les bienfaits de la cannelle sur le diabète, il suffisait d'extrapoler et de se dire : « Pourquoi ne pas essayer les vertus de la cannelle sur les personnes faisant un régime amaigrissant ? » On a, dès lors, remarqué son "effet coupe-faim", essentiellement lorsque l'envie de sucré se fait sentir.

De nombreux nutritionnistes préconisent l'emploi d'une petite boîte à senteurs contenant cannelle, vanille, écorce d'orange, café, qu'il suffit de respirer pour éloigner l'envie de grignoter.Vous pouvez y ajouter une goutte d'huile essentielle de cannelle et une goutte d'huile essentielle d'orange ou de mandarine.

Un peu de cannelle en poudre ajoutée dans une tisane calmera également votre fringale...

La cannelle se classe au quatrième rang des aliments contenant le plus d'antioxydants. Elle aide, notamment, dans la lutte contre le vieillissement dû au stress et elle redonne de l'éclat aux peaux fatiguées.

     Bien connue pour ses propriétés anti-virales et anti-microbiennes, la cannelle stimule le fonctionnement du système immunitaire. Elle aide à chasser les prémices du rhume et de la grippe.

Une infusion de 10g de cannelle en bâton pour 1 litre d'eau, sucrée au miel, apporte soulagement et tonus. Cette tisane se consomme tout au long de la journée.

La cannelle améliore le vin chaud, et nous aide dans la lutte contre les refroidissements et les courbatures dues à la grippe.

Elle modifie favorablement la flore intestinale, et grâce à son action  sur l'organisme, la cannelle est énergisante et défatigante.

La cannelle modifie favorablement la flore intestinale. Une tisane composée d'une cuillère à café de cannelle, infusée 10 minutes dans une tasse d'eau bouillante, soulage les gargouillis, les flatulences et les ballonnements. Cette tisane est à consommer après les repas.

Grâce à son action  sur l'organisme, la cannelle est énergisante et défatigante. Faites infuser, pendant 10 minutes, 1 cuillère à café d'écorce ou de poudre de cannelle dans une tasse d'eau bouillante et filtrez. Lorsque la fatigue s'installe, consommez 3 à 4 tasses de cette tisane par jour.

Les bienfaits de la cannelle sont donc multiples : elle est aromatique, tonique, stomachique (salutaire à l’estomac) ; elle stimule l’appétit, elle favorise la motilité intestinale ; anti-bactérienne, un antifongique, elle pourrait favoriser l’arrivée des menstrues.

Indiquée pour les troubles de la digestion (la dyspepsie), le manque d’appétit, les nausées et vomissements, les douleurs dentaires, le refroidissement, la diarrhée, le diabète, la cannelle est également très utilisée en cosmétique et dans divers produits dentaires pour le goût et l’effet anti-bactérien conféré au produit.
cannelle et miel
Son pouvoir antioxydant la situe parmi les aliments les plus puissants. Les antioxydants sont des composés protégeant les cellules corporelles des dommages causés par les radicaux libres. Ceux-ci sont des molécules très réactives qui sont impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.

 

 

Un masque capillaire composé de 3 cuillères à soupe d'huile d'olive, de 1 cuillère à soupe de cannelle et de 1 cuillère à soupe de miel stimule la pousse du cheveu et freine sa chute.

L'huile essentielle (H.E.) de cannelle triomphe de 99,99 % des microbes ; elle terrasse même ceux qui résistent aux antibiotiques. Elle convient parfaitement pour soigner rhumes, grippes, refroidissements. Une goutte, trois fois par jour, dans un peu de miel, soulage rapidement. L' H.E. de cannelle de Ceylan est stimulante et booste le tonus. Elle soigne les dérèglements intestinaux à merveille, à raison d'une à deux gouttes sur un comprimé neutre ou dans une petite cuillère de lait en poudre, 3 fois par jour.

Diffusée dans les pièces à vivre, elle terrasse les microbes. L'HE de cannelle ne doit pas être diffusée seule. il est préférable de l'associer à une essence plus douce (orange par exemple).

En synergie et à parts égales avec l'HE de tea-tree et de lavande, diluée ou non dans une huile végétale, elle vient à bout des mycoses de l'ongle.

Mises en garde :

  • La cannelle à forte dose ou sous forme d'huile essentielle est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes et aux jeunes enfants.
  • La cannelle de Chine dont certains composés sont néfastes pour le foie est à proscrire. Employez uniquement la cannelle de Ceylan.

 

 

 

En séchant, l'écorce du cannelier s'enroule sur elle-même.
On l'utilise telle qu'elle ou réduite en poudre.
En Occident, on l'utilise en cuisine essentiellement avec les pommes ou le chocolat, mais elle peut subtilement agrémenter un plat salé, tajine, couscous et pourquoi pas une salade automnale ?
A utiliser avec un peu de miel pour sucrer thé vert ou infusions de tilleul ou décoction d'hibiscus.
Elle améliore la résistance au stress, atténue la fatigue et le moral faible, la léthargie hivernale.
Alors, pourquoi ne pas user de cette écorce aux multiples bienfaits, dans les infusions (en y plaçant un bâton de cannelle), remplacer le sucre par elle dans les salades de fruits, ou ajouter une goutte ou deux d'huile essentielle à la fin des préparations de plats ou pâtisserie ?