Cet après-midi, il fait gris à l'extérieur, mais dans le coeur, ça bouillonne et le soleil est magnifique. C'est le plus important, non ?

Pour allier plaisir et santé, j'ai concocté un petit gateau automnal, mais le temps de prendre l'appareil photo, une jeune fille l'avait avalé, en me laissant quelques morceaux non photogéniques...

C'est qu'il devait lui convenir...

Pourtant, je ne suis pas allée bien loin pour le créer : juste mon petit cerveau, qui n'est pas très loin du sol...

Il me faut préciser que pour des raisons de santé, je cuisine sans gluten, donc je n'utilise pas de farine de blé. Je pense que vous pouvez l'adapter selon votre envie, en sachant qu'en utilisant des farines raffinées (c'est à dire blanches), ce n'est pas vraiment pas l'idéal pour votre santé ! Vous vous privez alors de l'essentiel des éléments nutritifs de la céréale, et vous acidifiez votre organisme : ce qui peut favoriser à la longue les pathologies inflammatoires, de l'hypertension...

Alors, la recette :

J'ai battu 2 oeufs avec 100 g de sucre complet

J'ai rajouté 200 g de farines (30% environ de farine de chataignes et 70% d'un mélange sans gluten). Vous pouvez mettre celles que vous voulez...

1/2 sachet de levure chimique

1 cuiller à café d'épices : j'aime la cannelle, mais je ne pense pas avoir mis qu'une seule cuiller... oups !... Mais vous pouvez incorporer un mélange  pour pain d'épices, ou du citron, de la fleur d'oranger, de l'amande amère...

60 g environ d'huile d'olive (ou 80 g de beurre)

et 200 g de compote. Oui oui, vous avez bien lu : de la compote ! J'ai pris celle que j'avais, à la pomme, mais vous pouvez sans problème varier... Pour un gateau ultra moelleux sans gluten, la compote remplace avantagement le beurre.

 

Après avoir mélangé le tout intimement, j'ai versé dans un moule à savarin huilé, et zou ! à four froid pendant une  trentaine de minutes, thermostat à 160°.

 

Quand il est cuit et démoulé, vous pourrez le déguster, à moins qu'une furie vienne et le mange avant...