Continuons notre parcours sur les anti-oxydants, en nous demandant comment réduire le stress oxydant.

C'est évident, mais ça va mieux en le disant : il faut éviter une surexposition aux espèces oxygénées réactives (EOR) qui provoquent ce stress au niveau cellulaire. Pour cela : 

- Eviter le tabagisme

- Eviter une exposition exagérée au soleil (qui provoque cancers de la peau et cataracte)

- Eviter les activités physiques trop intenses (non, l'épluchage de légumes n'est pas une activité trop intense, au contraire ! Mais, là il s'agit d'un sport violent, très physique, et soutenu)

- Réduire le stress oxydant d'après repas, quand ils sont trop gras ou trop sucrés

- Eviter la présence de certains métaux (Fer, Cuivre, Cadmium, chrome, cobalt...)

- Eviter la proximité de polluants (conserves alimentaires, plastiques, vernis, colles, peintures, néons, sur-cuisson, aérosols, produits ménagers de synthèse, poussières, wifi, ondes diverses...).

     Pour l'air, nous pouvons installer dans notre intérieur et/ou lieu de travail, des plantes dépolluantes (philodendron...), mais pour le stress psychologique, il faut penser repos, repos, relaxation et prendre du temps pour soi... Certaines plantes et/ou élixirs peuvent aider à cela...

relaxation : Couple de détente avec vin chaud à la cheminée romantique le soir d'hiver Banque d'images

relaxation : Les cures thermales avec un fond en bambou

relaxation : cerveau qui repose sur une chaise longue, le concept de détendre l'esprit