A part le chocolat et l'amour du sucré, je pense qu'il n'y a pas d'autre aliment qui procure tant de plaisir à ceux qui en sont accros...

     Pour ceux qui aiment le café, rien de tel pour commencer la journée que de se délecter de cette boisson chaude, parfumée, qui rassure et qui promet le "coup de fouet" tant attendu. Ce moment est souvent attendu au réveil,  au petit-déjeuner, après le déjeuner, mais également lors de petites pauses (ne parle t'on pas de pause-café ?)...

Résultat de recherche d'images pour

     Boire du café est une habitude culturelle fortement ancrée, et plusieurs ne se rendent pas compte de cette addiction ni des conséquences de cette accumulation au fil de la journée...

     Nous avons vu d'où venait le café que nous achetons ou retrouvons dans notre tasse. Nous avons donc réalisé que c'était une plante transformée. Pourtant, les plantes médicinales ne nourrissent pas le corps, mais en altèrent la chimie. Il en va de meme pour le café.

     Autrement dit, une plante ne nous apporte pas des doses importantes de nutriments (vitamines, oligo-éléments...) mais va modifier le fonctionnement des systèmes circulatoire et endocrinien notamment.

Ce sont ces modifications qui nous amèneront à rechercher ces modifications chimiques : se réveiller et redonner de l'énergie, addiction (habitude réconfortante), diurèse augmentée...

Il s'agit donc d'auto-médication.

     Pourtant, quand le café n'est pas utilisé de façon ponctuelle et précise, mais plutot comme une habitude, un réflexe banalisé, ce seront les effets néfastes de cet apport qui primeront.

     Une consommation régulière de café entraine une multitude d'effets indésirables et néfastes pour la santé : irritabilité, anxiété, indigestion, insomnie, problèmes cardiovasculaires, migraines, tensions et douleurs musculaires, fluctuations du taux de sucre dans le sang, ostéoporose, inhibition de l’absorption de certains minéraux comme le fer, le magnésium ou le zinc...

Voyons ensemble tout d'abord les méfaits de la caféine sur notre organisme :

Avant de s'intéresser à la célèbre caféine, voyons ensemble ce qu'est la réaction de Maillard (mais KESS KE C ?...). Le terme "réaction de Maillard" englobe un ensemble de réactions chimiques aboutissant dans l’aliment à la formation de pigments bruns ou noirs et à des modifications très importantes de ses qualités organoleptiques se traduisant notamment par le dégagement de molécules odorantes. Elles mettent en jeu des réactions entre des sucres et des protéines (plus exactement des acides aminés) à température élevée (lors des opérations de cuisson, de séchage, de déshydratation, de concentration, de pasteurisation, de grillage, de torréfaction, etc…). Une cascade de réactions va alors conduire à la formation de composés bruns aromatiques. Bref, c'est ce qui rend vos frites brunes, votre sucre devenir caramel, votre steak qui brunit... Mais aussi votre café de vert qu'il était passe au noir.

Les réactions de Maillard peuvent être à l’origine d’une réduction de la qualité nutritionnelle des aliments par destruction des molécules essentielles ou baisse de la digestibilité des protéines impliquées.
Il a été montré que certains produits de la réaction de Maillard dans les aliments pouvaient présenter une certaine toxicité réduisant ainsi la valeur nutritionnelle de l’aliment.
Abuser donc de produits caramélisés, brunis par la cuisson, et d'autant plus que les températures sont élevées  (200° pour le café), apporte une importante toxicité à l'organisme, et que celui-ci ne parviendra pas à éliminer...

naturo caféine

 

 

 

La caféine est la substance stimulante extraite des grains de café, c’est un alcaloïde qui présente des effets sur le métabolisme. Mais elle n’est pas seulement présente dans le café, on la trouve aussi dans le thé (y compris le thé vert), les boissons énergisantes type RedBull, Coca mais aussi les plantes comme le maté, le guarana, le cacao, … Donc inutile de vouloir troquer votre tasse de café contre plusieurs bols de thé, car certains thés sont également riches en caféine. La teneur en caféine dépend en majeure partie de la variété de café ou de thé et du mode de préparation. Voilà quelques chiffres, mais ce sont des moyennes par litre : 

  • Un expresso : 1660 à 2270 mg/l
  • Chocolat noir : environ 720 mg/kg
  • Un café filtre :  575 à 875 mg/l
  • Un café moulu :  400 à 675 mg/l
  • Le Red Bull : environ 320 mg/l
  • Le thé noir : environ 280 mg/l
  • Le thé vert : environ 170 mg/l
  • Le Coca cola : 102 mg/l
  • Le Coca-Cola Light : environ 137 mg/l
  • Un décaféiné : environ 25 mg/l
  • De l’Ice Tea : 34 mg/l

L'important, encore et toujours, est dans l'équilibre et la modération.

Pour chaque personne et chaque aliment, il existe une tolérance individuelle, et le café n'en fait pas exception.

Il faut trouver la bonne dose, la dose qui ne sera pas néfaste pour la santé. Mais il ne faudrait pas consommer plus de 300 mg de caféine par jour, ce qui correspond à 2 tasses de café ou encore 4 tasses de thé ou encore 6 canettes de soda. Au delà, on considère qu’il s’agit d’une forme de dépendance physique avec des symptômes de manque qui apparaissent à l’arrêt du café.

Les femmes enceintes et ceux dont la tension est élevée devraient encore considérablement réduire ces quantités, voire supprimer tout bonnement leur consommation de caféine.

Attention : avez vous réalisé que vos enfants aussi prennent de la caféine ? A travers les sodas, leur consommation est effective et peut vite grimper (sans compter le taux de sucre dans le sang qui explose...). Certains troubles du comportement, un mauvais sommeil, les difficultés de concentration peuvent simplement disparaitre en stoppant leur consommation.

 

Résultat de recherche d'images pour

Café et énergie

     En ayurveda (médecine indienne), on pense que le café apporte une sensation d’ancrage et de lourdeur, de chaleur, très utile pour surmonter des situations stressantes. 

     Le café rend également moins conscients de notre corps et de ses besoins : la faim, la soif et la fatigue sont beaucoup moins perceptibles. Mais à partir d’une certaine fréquence et routinisation, le café est simplement un moyen de faire taire votre voix intérieure, vos besoins et votre nature profonde. 

     Lorsque nous buvons du café nous avons l’impression de boire une dose d’énergie.  Mais c’est tout l’inverse qui se produit. Ce n’est pas le café qui amène de l’énergie à votre corps. Le café ne se caractérise pas par ce qu’il amène à notre corps mais par les effets chimiques qu’il permet.  Le café est capable de retirer de l’énergie dans vos réserves (en stimulant vos glandes surrénales et vos reins). Bref, c‘est dans votre propre énergie que vous puisez lorsque vous buvez du café ! Le café n’est qu’un moyen d’accéder à cette possibilité, mais il n’est pas la source d’énergie en tant que telle.

     Si boire un café vous donne la pêche, cela n’empêche pas un coup de mou quand le pic de caféine retombe. C’est pour cela que beaucoup boivent un deuxième puis un troisième café… parfois six dans la journée : cette « énergie » n’est pas durable.
     La corrélation entre café et stress, mais aussi entre café et anxiété, a également été établie : la caféine a un effet stimulant sur les catécholamines, les hormones du stress. Stresser physiquement le corps rend plus alerte, certes, mais surtout plus stressé !

     Le café est réputé pour entraîner des niveaux de plus en plus fluctuants d’énergie. Plus vous buvez du café, de façon quotidienne, plus la prise de café sera accompagnée d’un coup de barre quelques heures plus tard. Mais vous ne vous en rendez peut être pas compte car vous attribuez cette fatigue à la vie, à quelque chose de normal, et vous vous dites que c’est décidément bien pratique que le café soit là pour vous aider dans ces moments là. Mais cette fatigue est la conséquence de votre consommation de café !

Résultat de recherche d'images pour

     Consommer beaucoup de caféine cause des effets néfastes sur la santé. On considère qu’au delà de 3 tasses par jour, vous êtes dans une consommation addictive, certains comparent d’ailleurs le café à une drogue. Parmi les effets négatifs, certains troubles apparaissent ou sont aggravés :

  • des signes d’excitation du système nerveux : irritabilité, mauvais sommeil, anxiété, tremblements, troubles de la parole ou de la compréhension
  • au niveau du coeur : palpitations cardiaques, augmentation de la fréquence cardiaque, et de façon ponctuelle : hypertension
  • au niveau digestif : désordres gastriques puisque le café stimule la sécrétion d’acide gastrique.
  • au niveau des reins et de la vessie : le café a des propriétés diurétiques, mais majore la fuite urinaire de calcium et de magnésium
  • au niveau du système génital : pour l’homme, le café a un effet négatif sur la mobilité des spermatozoïdes
  • au niveau osseux : l’absorption du calcium est inhibée par le café, et encore plus si vous prenez un café au lait.

Conseils naturopathiques

La naturopathie considère le café comme un « dévitalisant alimentaire ». C’est-à-dire, très simplement, un aliment qui demande plus de nutriments à notre corps pour pouvoir être assimilé qu’il n’en donne en retour. Une opération perdante en quelque sorte. Les aliments raffinés (sucre blanc, pâtes blanches, pain blanc) font partie de la même catégorie.

A noter que la naturopathie considère que le café et le thé noir sont des dévitalisants, mais le thé vert n’en est pas un. Vous voulez une boisson chaude, un petit réconfort du matin, une saveur très complexe et un léger effet dynamisant ? Vous pouvez faire le choix du thé vert ou des infusions ciblées pour votre pathologie ou trouble, tout en nourrissant votre corps.

Mettez vous au thé vert : Un thé au gingembre, par exemple, est un stimulant naturel pour votre système que vous pourrez apprécier au petit déjeuner. Allez à la découverte des senteurs et des saveurs qui vous plaisent le plus !

Vous ne pouvez pas vous passer de votre tasse ?

  • Alors dans ce cas choisissez un bon café commerce équitable et bio sans pesticide et récolté de façon respectueuse de l'environnement et l'humain.
  • Choisissez le bon moment et déguster une, LA, bonne tasse fumante !
  • Par contre si vous ne pouvez pas démarrer votre journée sans votre tasse, posez-vous la question du pourquoi ai-je besoin de ce boostant dès le réveil ? Est-ce la boisson ou le moment qui me plait tant ?
  • Autre question : Pourquoi vous qui aimez autant le café avez-vous besoin d'y rajouter sucre et / ou lait ? finalement aimez vous vraiment le goût du café ? 

Résultat de recherche d'images pour

TOUT EST POISON. RIEN N'EST POISON.

C'EST LA DOSE QUI FAIT LE POISON.

Paracelse (Médecin, 1493-1541)

Résultat de recherche d'images pour

Une remarque pour illustrer notre ami Paracelse (que je ne connais pas, bien entendu, mais qui était un précurseur dans sa réflexion médicale...) : en tete (hi hi !! je m'auto-félicite pour ce jeu de mots qui m'est venu... en tete !!) des causes probables de maux de tete, de migraines, le café !! Doses trop importantes ! Mais pour soigner ces pathologies, qu'utilise t'on en homéopathie ? Coffea ! Le café ! Et oui, il y a dose et dose...

N'est-ce pas, Paracelse ?