Nous avons vu précédemment (ici "clic") quel était le cheminement des feuilles de thé jusqu'à notre tasse, ses principaux constituants et variétés.

Maintenant, penchons-nous sur ses effets :

     Ils sont dus surtout à la caféine qu'il contient (mais pas que...)

     La plupart des thés contiennent de la caféine. Il y a en moyenne de 25 à 100 mg de caféine par tasse de thé noir, ce qui est moins qu’une tasse de café de grandeur normale. La quantité de caféine dépend de la température de l’eau, du nombre de feuilles infusées, et de la durée de l’infusion. Plus votre thé est chaud et de couleur foncée, plus il contient de caféine. La quantité de caféine ne varie pas selon que vous utilisiez un sachet de thé ou des feuilles pour faire votre thé (pour un thé de meme qualité, bien évidemment).

Rappelons rapidement les effets de la caféine sur l'organisme :

- effet sur le système nerveux : excitation des fonctions cérébrales

- effet digestif (attention toutefois aux tanins qui inhibent l'absorption du fer ; voir plus bas)

- effet sur le système cardiovasculaire : protection contre les maladies cardio-vasculaires

- effet diurétique

- effet préventif de la carie dentaire lié à sa richesse en fluor

Résultat de recherche d'images pour

Thés et anti-oxydants :

     Le thé contient des antioxydants. Il y aurait dans une tasse de thé vert jusqu’à 400 mg de polyphénols totaux, selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (ANSES). Grâce à ces composés, le thé est considéré comme la boisson à la plus forte activité antioxydante, deux tasses représentant l’équivalent de sept verres de jus d’orange ; le pouvoir antioxydant des extraits de thé vert est d’ailleurs quatre fois supérieur à celui de la vitamine C.

     Tous les thés contiennent de plus un groupe de composés aux propriétés thérapeutiques appelés des composés polyphénoliques qui agissent comme anti-oxydants. Des thés ayant subi un procédé de transformation plus court, comme le thé vert et le thé blanc, contiennent plus de composés polyphénoliques que le thé noir. En raison de la présence de composés polyphénoliques dans le thé, les chercheurs ont tenté d’établir un lien entre la consommation de thé et la prévention de maladies comme le cancer ou les maladies du cœur.  

     La quantité d’antioxydants dans votre tasse de thé dépend d’un certain nombre de facteurs comme la température de l’eau, la durée de l’infusion et la quantité de feuilles infusées. Même l’âge et les conditions de conservation des feuilles peuvent affecter la qualité des antioxydants. Tous ces facteurs compliquent la tâche des chercheurs pour déterminer les bienfaits du thé pour notre santé.

Les types de thé ne sont pas tous équivalents. Les types de thé suivants contiennent moins d’antioxydants que les thés infusés :

  • Thés décaféinés
  • Thés verts aromatisés (par exemple, le thé vert citronné)
  • Thé prêt-à-boire (nature ou aromatisé)
  • Thés glacés
  • Thés instantanés, édulcorés, aromatisés ou en poudre

Bon nombre de tisanes contiennent également des antioxydants. Cependant, leurs antioxydants ne sont pas les mêmes que ceux présents dans le thé vert, le thé noir ou le "oolong" parce qu’ils proviennent de plantes différentes.

A noter : Même si le thé est une bonne source d’antioxydants, le meilleur moyen d’obtenir une grande variété d’antioxydants est de manger des légumes, des fruits et des grains entiers.   

La consommation de thé est-elle bénéfique pour la santé?

     Il y a beaucoup de travaux de recherche en cours visant à déterminer si le thé, spécialement le thé vert, peut réduire le risque de développer des maladies chroniques comme le cancer, les maladies du cœur et le diabète. Les scientifiques étudient également l’hypothèse que la consommation de thé vert peut prévenir l’obésité et les maladies du cerveau, comme la maladie d’Alzheimer. Certaines études montrent que le thé a des bienfaits pour la santé, tandis que d’autres montrent qu’il n’a pas d’effet du tout sur la santé. Nous savons par contre que d’autres recherches seront nécessaires pour que nous puissions faire des recommandations spécifiques relativement au thé. 

La consommation de thé a-t-elle des effets secondaires?

  • Le thé vert peut entrer en conflit avec des anticoagulants (comme la warfarine). Le risque est très faible, mais si vous prenez de la warfarine, il est recommandé de parler avec votre professionnel de la santé à propos de vos choix alimentaires.   
  • Les effets secondaires à long terme des extraits de thé vert (en comprimés ou en poudre) ne sont pas connus. On a signalé que des gens qui ont pris ces suppléments en grande quantité ont éprouvé des effets secondaires au foie.
  • Les polyphénols présents dans le thé peuvent affecter la façon dont votre corps absorbe le fer provenant d’aliments végétaux. Si vous êtes préoccupé par votre taux de fer, vous devriez éviter de boire du thé en mangeant.   
  • Les thés infusés contiennent de la caféine. Chez certaines personnes, la caféine peut causer des effets secondaires comme une accélération du rythme cardiaque, de l’irritabilité et des difficultés à dormir. Lorsqu’elle est prise avec modération (pas plus de 300 à 400 mg/jour pour les adultes), la caféine ne pose généralement pas de problème pour les personnes en santé. Si vous êtes sensible à la caféine, optez plutôt pour des tisanes.

     Les scientifiques étudient la façon dont les antioxydants présents dans le thé peuvent aider à prévenir des maladies chroniques. La plupart des études étaient fondées sur une comparaison de sociétés où l’on consomme beaucoup de thé par rapport à des sociétés où l’on n’en consomme pas, ou elles étaient faites sur des animaux. Nous avons besoin de plus d’études menées sur des humains avant de pouvoir affirmer hors de tout doute que le thé prévient certaines maladies.  

Cependant, le thé a d’autres propriétés :

  • Le thé non sucré ne contient pas de calories.
  • La consommation de thé accroît votre apport en liquides pour assurer une bonne hydratation.
  • Une boisson chaude et apaisante prise durant une pause peut vous aider à relaxer et à réduire votre niveau de stress.

 

Résultat de recherche d'images pour

 Pour la santé, donc :

La substance antioxydante la plus importante dans le thé vert est l’EGCG, polyphénol puissant de la famille des catéchines qui favoriserait l'auto-destruction des cellules cancéreuses.

Beaucoup d’études accordent au thé vert des vertus bénéfiques dans la prévention du cancer, notamment grâce à la quercétine et au kaempferol qu’il contient. Il permettrait par exemple de réduire le risque de développer un cancer de la cavité buccale. En revanche, pourrait réduire les effets de certains traitements de chimiothérapie.

D'autre part, comme nous l'avons vu plus haut, le thé vert diminuerait le risque de maladies cardiovasculaires – principalement grâce à l’action des flavonols et des catéchines –, de développement des caries dentaires – par l’action des polyphénols –, il favoriserait la perte de poids et de masse grasse, et contribuerait à une meilleure densité osseuse.

Enfin, certaines études l’associent à une meilleure prévention de la maladie d'Alzheimer.

Résultat de recherche d'images pour

     Blancs, noirs, verts, toutes les sortes de thé proviennent d’un même arbre à feuillage persistant, le Camelia Sinensis ou théier, qui prend ses origines principalement en Chine et en Thaïlande. Ses feuilles sont récoltées puis séchées. C'est l’oxydation et la fermentation qui déterminent la "couleur" du thé et, de fait, son goût plus ou moins puissant.

Il en existe plus de 3000 variétés.

     Et de tous, le thé vert est le plus réputé, notamment pour ses bénéfices sur la santé. En effet il conserve toutes ses vertus car il subit moins de transformation que les autres sortes de thé.

     Vous aurez plus de chance d’obtenir un thé vert de bonne qualité si vous vous le procurez en vrac et non préparé en sachet. Afin de préserver toute la fraîcheur des feuilles et donc les qualités nutritionnelles et organoleptiques du thé, il est de bon ton de l’acheter en petites quantités et de le conserver à l’abri de la lumière dans un récipient étanche.

     Au moment de le préparer, il faut savoir que c’est lors des trois à cinq premières minutes d’infusion que sont libérés plus des deux tiers de ses antioxydants.

     Mais attention, inutile de faire bouillir l’eau, la température idéale pour l’infusion est de 70°C. Au-delà, les atouts gustatifs et nutritionnels du thé vert risquent d’être dénaturés. Et pour un bénéfice optimal, il sera judicieux d’opter pour une eau de source ou filtrée.

Résultat de recherche d'images pour