Chacun connait ce fruit merveilleux, rond, sucré, juteux, gouteux, nutritif, aromatique, à la couleur lumineuse, au toucher incomparable, soyeux...qu'est l'abricot.

Profitez-en car la saison est très courte et s’étend de mi-Juin, jusqu’à la fin Juillet.

Frais, cueilli directement sur l'arbre...c'est un pure délice !

Notre abricotier a été un peu paresseux cette année, et ne nous en a délivrés qu'une quinzaine de fruits...

Mais nous avons eu l'occasion d'aller en cueillir directement chez un ami producteur et je dois dire que nous nous sommes ré-ga-lés !!!

Résultat de recherche d'images pour

Un peu d'histoire...

     Les abricots sont originaires de Chine, voici 4000 ans. C'est par la célèbre Route de la Soie qu'ils ont pu atteindre le Moyen-Orient avant de devenir gréco-romain. Les romains l'appelaient "pomme précoce"...

     En France, il a été introduit au XVe siècle, mais il était à l'époque considéré avec beaucoup de méfiance. Sa culture dans les jardins de Versailles, sous Louis XIV, marqua le début de sa production à grande échelle... et de son succès sur les tables françaises !

     L'Italie est le premier producteur européen, suivi de la France (avec le Languedoc-Roussillon, la Drome, le Vaucluse, la Vallée du Rhone), puis de l'Espagne et de la Grèce.

     Les abricots français sont souvent considérés comme étant les meilleurs (COCORICO !!!) mais le gel au printemps limite parfois les récoltes ; les abricots italiens et espagnols prennent alors le relais sur nos étals pour satisfaire la demande sur le marché français.

 

DSCF5652

 

 

Les bienfaits de l'abricot

     Les impressionnantes vertus sur la santé des abricots sont dues à la teneur en vitamines, notamment en vitamines A, C, K, E, et en niacine qui sont présentes en quantités importantes. On y retrouve également un certain nombre d’autres vitamines essentielles, mais à l’état de traces (moins de 5% des besoins quotidiens ), ainsi qu’une belle teneur en minéraux.

      Les abricots sont aussi une très bonne source de fibres, comme la plupart des fruits et des légumes.

     Ils représentent une source remarquable de provitamine A (ou carotène), qui se transforme dans l’organisme en vitamine A ; 100 g (soit 2 petits abricots) fournissent pratiquement la moitié des apports conseillés journaliers pour l'adulte. Cette vitamine est nécessaire à la croissance, au bon état de la peau et des muqueuses, ainsi qu’à la vision crépusculaire. Elle possède des propriétés détoxicantes et anti-oxydantes reconnues, et joue un rôle efficace dans la protection contre le cancer et le vieillissement cellulaire. Elle augmente également la résistance aux infections. Son action est donc précieuse et diversifiée.

A noter que la grossesse, la prise de pilule contraceptive, l’usage du tabac augmentent le besoin de vitamine A et de provitamine A. Dans tous ces cas, la consommation d’abricot s’avère particulièrement utile.

Il sera également recommandé aux enfants, adolescents et personnes du 3° et 4° age, ainsi que pour les convalescents.

     Avec l’abricot, on bénéficie d’un apport très important de potassium. Il sera donc utile lors des maladies des voies urinaires (diurétique).

     Egalement appréciable, la fourniture de fer, de cuivre, de magnésium.

     Il aide à lutter contre l'anémie, car permet de reconstituer le sang perdu lors d'une hémorragie. Manger alors 5 abricots par jour pendant une quinzaine de jours.

     Tous ces minéraux sont à privilégier chez ceux qui ont une activité musculaire élevée, en particulier les sportifs. L’abricot (frais ou séché, d’ailleurs) constitue pour eux un fruit très bien adapté à leurs besoins. Il contribue à la recharge minérale avant la compétition (recharge d’autant plus nécessaire que l’effort est intense, prolongé, et qu’il fait chaud) ; il s’intègre utilement à la ration de récupération (qui doit être riche en potassium, pour permettre une bonne élimination des toxines de fatigue).

 

DSCF5656

 

Une excellente digestibilité

     Lorsqu’il est consommé «mûr à point», l’abricot est un fruit délicieux et parfaitement digeste. Son assimilation est favorisée par sa consistance tendre et moelleuse, et par sa saveur légèrement acidulée qui stimule les sécrétions gastriques. Ses fibres, très bien tolérées, sont bénéfiques pour le fonctionnement intestinal (les pectines, abondantes, ont des vertus régulatrices sur le transit : elles aident à lutter contre une paresse intestinale, et sont bien supportées même des intestins sensibles).

     L’abricot fait d'ailleurs partie des premiers fruits que l’on peut servir aux bébés : tout d’abord poché et finement passé, puis simplement écrasé (et éventuellement mélangé à un petit suisse ou à du fromage blanc).

Mais aussi...

     C'est un fruit excellent pour les intellectuels, les sportifs, les femmes enceintes ou en lactation, pour les enfants en croissance, et pour combattre la fatigue.

     Il est nutritif et purifiant, légérement laxatif.

     C'est également un régénérateur cellulaire, apéritif et rafraichissant.

     Il aide à dépasser le surmenage ; c'est un tonique pour notre système nerveux.

    On l'utilise en cas de constipation, de perte d'appétit ou en cas de faiblesse générale ou d'insomnie. A noter pour les nerveux ou les personnes souffrant de dépression.

     Une décoction d'écorce soulagera inflammations et éruptions cutanées.

     Une infusion de feuilles d'abricotier utilisée en gargarismes sera utile pour combattre toux, angine, inflammations de la gorge.

ATTENTION !

     L'abricot peut provoquer des réactions allergiques.

     L'amande du noyau n'est pas consommable, car renferme de l'acide cyanhydrique qui est un violent poison.

     Il est déconseillé de manger l'abricot avec des fruits acides ou mi-acides, et de le consommer après le repas, car il provoque acidités, flatulences, indigestion.

     Evitez, de manière générale, de manger des fruits à la fin des repas. Mais préférez-les en guise d'en-cas, de pré-repas (apéritif sain ?), ou de gouter (avec quelques oléagineux).

Vous pouvez profiter des prix attrayants (si vous en trouvez...), et préparer des conserves pour l'hiver...

Régalez-vous également en réalisant un gateau...

Profitez-en ! Bientot ils disparaitront de nos étals...

 

DSCF5669