Notre visage est constamment agressé par les conditions climatiques (eau, vent, soleil, chaud, froid...) et c'est celui qui (normalement) est regardé en premier par les autres personnes.

Il peut trahir notre age, ou au contraire bluffé certains, et ce, suivant les soins qu'on lui aura prodigué, mais également de la façon dont on l'aura nourri, de l'intérieur...

Pas besoin de dépenser des fortunes en soins spécifiques que l'on retrouve en parapharmacies ou parfumeries, la Nature nous apporte tout ce dont nous avons besoin, avec beaucoup plus d'authenticité et beaucoup moins d'agents nocifs...

Nous verrons dans un premier temps les différents types de peau et les soins (généraux) à leur apporter.

Puis dans d'autres articles, nous proposerons des soins, masques, gommages, adaptés à chacun/chacune. Eh oui ! les soins cosmétiques ne sont plus que réservés aux femmes ! et c'est très bien que les hommes commencent à prendre soin de leur corps (intérieur ET extérieur).

Résultat de recherche d'images pour

     Lorsque l'on se penche sur l'anatomie de la peau, on remarque que sa surface est recouverte d'un film hydrolipidique : un mélange de sueur et de sébum qui forme la flore cutanée :

  • Le sébum forme un film protecteur à la surface de la peau, qui empêche l'eau de s'évaporer et qui permet de lutter contre les germes pathogènes.
  • La sueur permet en premier lieu d'éliminer la chaleur, mais elle est aussi responsable de l'hydratation de la peau et de l'équilibre de la flore cutanée.

La quantité et la qualité du film hydrolipidique déterminent le type de peau. Elles varient notamment en fonction de l'âge et de la santé du sujet, du climat, de la pollution et de l'hygiène de vie.

Résultat de recherche d'images pour

On distingue quatre grands types de peau : normale, sèche, grasse et mixte. Parallèlement, la peau peut être sensible, déshydratée ou mature.

La peau normale : le type de peau idéal

La peau normale est considérée comme la peau idéale. C'est d'ailleurs ce type de peau que l'on cherche à atteindre avec l'utilisation des produits cosmétiques.

Ni trop grasse, ni trop sèche, la peau normale est confortable, ne brille pas, ne tiraille pas, ne rougit pas aux changements soudains de température. Elle est souvent le résultat d'une hygiène de vie saine et équilibrée. La peau normale a besoin de peu de produits cosmétiques.

Alors que la peau ne présente pas de problème particulier, elle est tout de même susceptible aux agressions extérieures (pollution, soleil, vent) et doit faire face au vieillissement cutané. Vous avez besoin de soins capables de préserver l'équilibre et la jeunesse de votre peau. 

La peau sèche

La peau sèche manque de lipides, autrement dit de sébum, ce qui facilite l'évaporation de l'eau. La peau sèche a donc besoin d'être nourrie avant d'être hydratée, et ne doit pas être confondue avec la peau déshydratée.

La sécheresse cutanée se manifeste souvent sur la peau du visage, les jambes et les mains :

  • Elle est rêche au toucher.
  • Elle tiraille, en particulier après la toilette.
  • Elle desquame, c'est-à-dire qu'elle pèle très facilement.
  • Elle est généralement sensible aux changements climatiques : chaud, froid, vent, etc.

Avec le vieillissement, la peau sèche se traduit souvent par des rides fines mais assez nombreuses.

Nettoyez votre visage matin et soir avec un nettoyant doux anti-déshydratant. Le matin, appliquez délicatement un soin hydratant protecteur pour calmer les sensations de tiraillements et d’inconfort et pour protéger la peau des agressions extérieures. Le soir, appliquez un soin qui restructure le ciment intercellulaire, sur le visage, le cou et le décolleté. 1 à 2 fois par semaine, appliquez un masque pour une hydratation intense. Pour finir, buvez 1,5 litre d’eau par jour.

Résultat de recherche d'images pour

La peau grasse

La peau grasse s'explique par un excès de sébum, appelé séborrhée. Elle se manifeste surtout sur le visage et le haut du dos et se caractérise par :

  • des brillances ;
  • une peau épaisse et terne ;
  • des pores dilatés ;
  • la présence de nombreux comédons, appelés plus communément points noirs.

La peau peut devenir grasse pour différentes raisons, notamment :

  • des raisons hormonales ;
  • à cause de la pollution ;
  • dans des périodes de stress ;
  • en raison de l'utilisation de produits cosmétiques trop décapants ;
  • mais également à une alimentation trop riche (gras, sucre)

Avec le vieillissement, la peau grasse présente généralement peu de rides mais profondes et marquées.

Pratiquez une hygiène rigoureuse : nettoyez votre visage matin et soir avec des soins doux, non irritants et sans savon. Souvent négligé mais absolument indispensable, effectuez 2 à 3 fois pas semaine un gommage ou un masque en insistant sur les zones grasses. Au soleil, protégez-vous absolument avec un soin solaire de type fluide ou gel, d’indice de protection moyen, adapté à votre type de peau.

La peau mixte : entre deux types de peau

La peau mixte est le mélange de deux types de peau et se caractérise par :

  • une peau grasse sur la zone médiane, ou zone T : le front, le nez et le menton, avec des brillances et des points noirs ;
  • une peau normale ou sèche sur les joues.

C'est une peau difficile à traiter car elle demande souvent des produits adaptés à ses deux types de peau.

Nettoyez/démaquillez votre visage, matin et soir avec un produit doux en insistant sur les zones grasses. Effectuez 2 à 3 fois pas semaine un gommage ou un masque en insistant sur les zones grasses. Pour finir, éviter l’exposition au soleil sans protection. En effet, le soleil est un faux ami des peaux mixtes ; s’il semble améliorer leur état en les desséchant, il provoque une aggravation par la suite.

Résultat de recherche d'images pour

La peau sensible : un type de peau réactive

La peau sensible réagit excessivement aux agressions extérieures : pollution, chaud, froid, vent, etc. Elle peut être associée à une peau sèche, une peau grasse ou une peau mixte.

La peau réactive a tendance à rougir, en particulier au niveau des joues, et l'on peut éprouver des démangeaisons et une sensation de brûlure.

La prise de médicaments, le stress, mais également l'utilisation de produits cosmétiques mal adaptés peut entraîner une sensibilité cutanée.

Nettoyez votre visage matin et soir avec un nettoyant doux anti-déshydratant. 1 à 2 fois par semaine, appliquez un masque d'hydratation intense. Limitez les expositions au soleil, les plats épicés et les boissons alcoolisées. Pour finir, buvez 1,5 litre d’eau par jour.

La peau déshydratée : un type de peau passager

La peau déshydratée est, comme son nom l'indique, une peau qui manque d'eau. On peut aussi bien avoir une peau sèche déshydratée qu'une peau grasse déshydratée.

Cet état de peau est souvent temporaire et se traduit par des ridules de déshydratation, un effet papier froissé lorsque l'on pince légèrement la peau.

La peau mature

La peau mature, ou peau sénescente, est ridée et souvent relâchée. La peau perd de sa tonicité, de sa fermeté.

Nettoyez votre visage matin et soir avec un nettoyant doux. Le matin, appliquez délicatement un soin hydratant protecteur anti-age sur le visage, le contour des yeux, les lèvres et le cou pour calmer les sensations de tiraillements et d’inconfort et pour protéger la peau des agressions extérieures. Le soir, appliquez un soin régénérant anti-age sur le visage, le cou et le décolleté. Pour finir, buvez 1,5 litre d’eau par jour.

 

 

Déterminer son type de peau

Pour connaître son type de peau, on peut effectuer un diagnostic de peau chez un dermatologue, ou chez une esthéticienne diplômée et profiter de ses conseils en matière de soins du visage et de produits cosmétiques.

On peut aussi essayer de déterminer soi-même son type de peau. Pour cela, on peut observer sa peau au miroir grossissant, ou faire le test du mouchoir.

Déterminer son type de peau par l'observation

L'observation de la peau se fait sur peau propre, à l'aide d'un miroir grossissant et suffisamment de lumière. On essaie de relever et de cibler la présence :

  • de pores dilatés ;
  • de points noirs ;
  • de squames (autrement dit si la peau pèle par endroit) ;
  • de rougeurs.

On évalue également la qualité de la peau et on note son ressenti :

  • Est-ce que le teint est lumineux ou terne ?
  • Est-ce que la peau est rêche, poisseuse ou douce ?
  • Est-ce qu'elle est fine ou épaisse ?
  • Est-ce que la peau tiraille, surtout après la toilette ?
  • Est-ce qu'elle est plutôt confortable au toucher ?

Résultat de recherche d'images pour

Déterminer son type de peau grâce au test du mouchoir

Réaliser le test du mouchoir permet de donner une indication sur le type de peau. Il est conseillé de procéder de la façon suivante :

  • Se démaquiller.
  • Se nettoyer la peau avec de l'eau et du savon.
  • Attendre 30 minutes que les glandes aient suffisamment travaillé.
  • Placer un mouchoir en papier sur le visage, comme un masque, et appuyer légèrement pendant une dizaine de secondes.
  • Retirer le mouchoir et observer à la lumière.

Résultat du test :

  • Il y a des traces de gras (transparences à la lumière) sur tout le mouchoir : vous avez probablement la peau grasse.
  • Il y a des traces de gras seulement au niveau de la zone médiane (front, nez, menton) : vous avez probablement une peau mixte.
  • Il n'y a aucune trace sur le mouchoir : vous avez la peau normale ou la peau sèche.

 

Nous verrons prochainement des recettes naturelles pour prendre soin de notre peau, sans l'agresser, et suivant notre type de peau.

En attendant, prenez-en soin en ne l'exposant pas au soleil aux heures les plus chaudes, en vous hydratant convenablement (ça commence par là...) et en mangeant de bons fruits et légumes de saison !

Résultat de recherche d'images pour