A l'heure où la région Nord-Pas de Calais s'apprête à changer de nom pour s'appeler désormais les Hauts de France, je clame que je suis du Nord et que j'y suis attachée !

     C'est pourquoi, bien que ce soit la fin de la saison des endives, je leur dédie cet article et non pas une, mais des recettes ici (clic !).

     On nomme l'endive la Perle du Nord, mais en fait elle est originaire de Belgique où elle a été découverte au milieu du 19ème siècle par Mr Bréziers, responsable du jardin botanique de Bruxelles (eh non ! ils ne mangent pas que des petits choux, là bas !!!).

Résultat de recherche d'images pour

      Ce légume a la particularité de ne pas exister à l'état sauvage, mais il est issu d'une technique de culture de la racine de la chicorée.

     La graine, semée au printemps, donne une plante à grosse racine et longues feuilles vertes. Ces racines sont récoltées à l'automne et stockées pendant l'hiver. Si elle est forcée en terre en salle obscure, à température constante (20°), elle fournira au bout d'un petit mois un bourgeon blanc crème à feuilles bien serrées qui est l'endive, prête à être consommée.

     Outre son origine noble du plat pays, c'est la reine des calories presque négatives !

     C'est l'aliment qui présente la valeur énergétique la plus faible mais pourtant bien pourvu en fibres, qui sont supportées même par les intestins fragiles. Elle apporte également de bonnes quantités de vitamines (des groupes B et C), de bêta-carotènes, des minéraux (potassium notamment). 

     L'endive est reminéralisante et apéritive. Elle stimule les fonctions biliaires et conviennent bien lors de troubles hépatiques.

     Elle est indispensable pour les cures de désintoxication du début de printemps, car elle est diurétique et dépurative. 

     Elle a une fonction anti-inflammatoire. Elle stimule la production de sucs digestifs et donc est parfaite pour une entrée ou salade en début de repas.

    Elle peut fixer dans l'intestin grêle les substances toxiques tels que les métaux lours et protègent les cellules de possibles altérations ou mutations.

     Les fibres qu'elle contient permettent de lutter contre la constipation car elles accélèrent le transit intestinal.

     Elles ont également un pouvoir "coupe-faim" grâce à leur côté rassasiant.

Résultat de recherche d'images pour

     L'endive (ou chicon) se mange crue en salade, ou cuite à la vapeur ou braisée.

     Elle verdit lorsqu'elle est exposée à la lumière ; il faut donc la garder dans l'obscurité ou au frigo.

    Si elles sont trop amères à votre goût, vous pouvez ajouter de l'orange à votre salade, ou un peu de bière lors de leur cuisson, pour les adoucir.