Eh oui ! Notre ami, le champignon est considéré comme un végétal primitif car il ne produit ni fleur ni fruit ni graine.

Déjà là, il nous étonne !

Réfléchissons encore : il ne contient pas de chlorophylle, n'a ni racine, ni tige, ni feuille.

Mais alors, qu'a t'il de bien pour nous ?

Les champignons font partie de l'héritage le plus ancien de la nourriture des hommes. Il en exite plus de 100 000 espèces !

Absorbeurs de pollution, il faut rester très vigilant lors de la cueillette et éviter de les ramasser trop près des routes, usines ou décharges ménagères car ils sont capables d'absorber les métaux lourds et les polluants organiques.

Résultat de recherche d'images pour

Nous ne parlerons pas (trop) aujourd'hui de cueillette (car je ne suis pas une spécialiste), mais je vous partage juste quelques infos utiles :

- lors de la cueillette, séparez les espèces. Prenez un panier et non un sac plastique (qui favoriserait la macération des végétaux).

- prenez soin de cueillir le champignon en entier pour le diagnostic d'un bon ou mauvais champignon auprès d'un pharmacien qualifié.

- consommez votre récolte rapidement après la cueillette (les champignons se conservent 24 heures au réfrigérateur)

- lavez-les sous l'eau froide et les couper en lamelles car des vers peuvent s'y glisser. Ne les faites pas tremper car ils se gorgeraient d'eau et perdraient ainsi leur saveur

- pour mieux les digérer, mastiquez-les bien !

- ne ramassez que les champignons comestibles ; en cas de doute, consultez en pharmacien !

Résultat de recherche d'images pour

Et les bienfaits de nos amis ?

Les champignons sont considérés par certains nutritionnistes comme un trésor caché de la nature. Pourquoi ?

Ils ne sont pas gras, sont faibles en calories (surtout si vous le consommez cru), riches en nutriments, et contiennent des antioxydants naturels !
Tous ces atouts nous confèrent plein de bienfaits pour notre santé !

Manger des champignons donnerait une impression de satiété qui empêcherait les grignotages ; c'est donc un bienfait non négligeable à souligner en ce printemps, pour ceux et celles qui veulent perdre du poids ! Et pour les personnes qui veulent arrêter de grignoter entre les repas...

C'est une excellente source de cuivre. En tant que constituant de plusieurs enzymes, le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

Il nous apporte également du sélénium. Ce minéral travaille avec l’un des principaux enzymes antioxydants, prévenant ainsi la formation de radicaux libres dans l’organisme. Il permet également de renforcer notre système immunitaire et de protéger nos cellules contre leur endommagement, qui peuvent être sources de nombreuses maladies chroniques.

De plus, ce sélénium joue également un rôle protecteur vis-à-vis des maladies cardiovasculaires. Pauvres en gras et en sodium, ils permettent également de contrôler davantage le poids et réduire la pression artérielle.

Ils réduisent également le cholestérol sanguin, car ils contiennent un type de fibres utiles à cela.

Les champignons sont aussi une source intéressante de vitamines, en particulier celles du groupe B, nécessaires au fonctionnement neuromusculaire et bon état de la peau. Ils font également partie des rares aliments qui sont une source importante de vitamine D qui joue un rôle important dans notre santé osseuse, car elle permet la fixation du calcium par notre organisme. Outre  de prévenir les fractures ou l'ostéoporose, la vitamine D assure un effet protecteur contre le diabète ainsi que certains cancers.

Résultat de recherche d'images pour

Les champignons contiennent des protéines, mais à faible quantité. On ne peut donc pas (encore une fois) valider l'idée que ce serait une "viande végétale" ! Les champignons ne peuvent pas se substituer complètement aux protéines animales car ils ne sont pas source de tous les acides aminés essentiels contenus dans ceux-ci.

Les champignons possèdent un index glycémique très bas, c'est pourquoi les personnes diabétiques peuvent manger des champignons sans craindre aucun effet sur leur taux de glycémie.

Les champignons offrent également d’autres avantages très utiles pour les personnes atteints du diabète. Étant donné qu’ils sont sans cholestérol et riches en antioxydants, les champignons peuvent même aider à réduire les risques de maladie cardiaque, ce qui est fréquent chez les personnes diabétiques.

Certains scientiques ont réalisés une étude sur l’éventuel lien entre la consommation de champignons et le développement de tumeurs. Il s’avère que ceux-ci contiennent des composés qui ont été liés à la réduction du risque de certains types de cancers. D'autres études ont également montré que les femmes qui mangent en moyenne un champignon par jour ont deux fois moins de risques de contracter le cancer du sein que les femmes qui n'en mangent pas.

Les champignons sont faibles en sodium, qui est un avantage supplémentaire car celui-ci favorise l'hypertension artérielle. De plus, ils sont naturellement savoureux. Mettre quelques champignons dans un plat est donc une excellente manière de relever le goût du plat, sans ajouter de sel !

De plus, ils sont alcalinisants et donc sont un allié pour notre équilibre acido-basique.

Nous les classifions dans les protéines faibles et peuvent donc très bien se combiner aux autres aliments (viandes, poissons mais aussi pâtes, riz, légumes, etc...) sans crainte de troubles notre digestion.

Nous avons vu les propriétés exceptionnelles de certains d'entre eux, dans un article dédié (clic).

Ici, nous allons nous intéresser d'un peu plus près au célèbre Champignon de Paris, ou "champignon de couche".

 

DSCF8850

 

DSCF8854

Il se cultive depuis bientôt 200 ans dans des lieux souterrains appelés "champignonnières" qui sont des galeries ou caves issues le plus souvent d'anciennes carrières d'extraction de pierres de construction.

Son pied blanc est surmonté d'un chapeau charnu blanchâtre aux lamelles roses à brun à maturité.

Sa chair est blanche, sans odeur particulière.

Il existe aussi des variétés brunes ou blondes du Champignon de Paris, qui souvent sont plus goûteuses que les variétés blanches, traditionnelles, mais qui sont paradoxalement plus demandées.

Résultat de recherche d'images pour

L'agaricus bisporus stimule le transit intestinal, et comme nous l'avons vu plus haut, une très bonne source d'antioxydants ; mais aussi parfait en cas de régime ou d'une surveillance de prise de poids.

Il se consomme cru ou cuit (attention à la quantité ajoutée de matières grasses !). Il sera arrosé de citron s'il est consommé cru, cela évitera qu'il noircisse.

DSCF8860

Crus ou cuits, il faut bien les mâcher et limiter les matières grasses lors de la cuisson qui doit être brève sinon les champignons deviennent coriaces et indigestes.

Que ce soit donc en garniture (accompagnement), en plat ou en entrée, cuisinez-les avec le moins de matières grasses possible. D’ailleurs, les champignons de Paris ou les girolles sont délicieux crus, en salade.

Regardez la recette que nous faisons régulièrement à la maison (ici, clic), goûtez, vous verrez !

Résultat de recherche d'images pour

Alors, vous êtes décidés à voter pour nos champignons ?