Votre mère vous a toujours dit qu'il ne fallait pas jouer avec la nourriture ?

Je dis FAUX !

Je ne suis pas d'accord ! (avant d'aller plus loin, vérifiez que votre enfant de moins de 15 ans n'est pas au-dessus de votre épaule à lire ce que je vous écris, car il vous le redira, mais à sa manière...).

Bien évidemment, notre nourriture est précieuse.

Pensons seulement à tous ces milliers (millions) de personnes, d'enfants, qui n'ont pas de quoi s'alimenter chaque jour.

Dans notre civilisation occidentale, et pour tous ceux d'entre nous qui avons un toit sur notre tête, un frigo et des étagères bien remplies, nous ne nous posons bien souvent que cette question : "que vais-je faire à manger aujourd'hui ?". Mais combien de nos concitoyens, de familles entières autour de nous, ou au delà de nos frontières, ne vivent pas cette question...

Pour eux, pour les mères de famille que nous sommes, la question est plutôt : "aurons-nous de quoi manger aujourd'hui ? que fais-je donner à mes enfants aujourd'hui ?"...

La réflexion est tout autre...

Résultat de recherche d'images pour "malnutrition"

Et je vous parle de jouer avec la nourriture ? Quel paradoxe !...

Nous sommes gâtés, trop peut-être, car nous ne nous rendons pas compte de tout ce que nous avons vraiment...

Prenez quelques minutes pour réfléchir à tout ce qui fait votre quotidien : votre famille, votre maison, votre travail, vos amis, votre voiture, votre jardin, votre frigo, votre sport, la nature qui vous entoure, etc...

Pensez à ce que vous seriez si on vous retirait au moins 1 de ces choses qui font que vous êtes vous, tels que vous êtes, avec vos choix, vos aspirations, votre bien-être...

Soyez reconnaissants de tout ce que vous avez, de tout ce que vous êtes !

Bien sûr, nous avons des soucis, des tracas...mais qu'est-ce en comparaison avec ce que vivent certains de nos semblables ?

Soyons reconnaissants et soyons respectueux de ce et ceux qui nous entourent.

Soyons respectueux également envers la nourriture que nous avons.

Ce n'est pas parce que nous avons les moyens de nous payer ce dont nous avons envie, quand nous en avons envie (et pas forcément besoin) qu'il nous faut faire n'importe quoi.

L'alimentation que nous payons a été produite par des personnes qui ne sont pas rémunérées à la hauteur de leur travail.

Ce que nous jetons à la poubelle, parce que nous avons mal géré nos stocks ou les dates de péremption (au delà desquelles le produit est encore bon, mais on nous dit qu'il est préférable d'en acheter d'autres...), parce que nous n'avons pas envie de nous fatiguer à cuisiner davantage...tout ceci peut avoir une deuxième vie (par le compost, en donnant à des animaux...), pourrait être déposé à la banque alimentaire de votre ville. Ces stocks d'invendus des super et hypermarchés sont récupérés par des organismes afin de les distribuer aux plus démunis d'entre nous...

Pensons autrement et achetons moins ou mieux...

La nourriture industrielle est bourrée de graisses trans qui vous font grossir et stocker des toxines. De plus, l'excès de sel et l'ajout de sucres cachés vous poussent à en consommer toujours davantage et n'aident pas à la régulation de votre taux de sucre, de votre hypertension artérielle, de vos troubles cardiaques, etc...

Un conseil de plus : pensez à acheter des produits bruts, non transformés !

Bien sûr, le temps de préparation de vos repas sera un tantinet plus long, mais ce n'est pas certain ; mais vous retrouverez doucement une santé et une vitalité oubliées...

Résultat de recherche d'images pour "nourriture abondante"

Une autre chose est la gestion des quantités.

Nous avons acheté, nous cuisinons, nous mangeons. Nous grossisons...

Pourquoi ?

Plusieurs explications simples me viennent directement à l'esprit :

il y a sûrement dans les produits achetés, industriels, qui ne sont pas bons pour votre santé, que vous stockez car votre organisme ne sait qu'en faire et tout ceci se dépose un peu partout : ventre, cuisses, hanches... Attention ! Cette surcharge pondérale (ainsi que les toxines accumulées) est cause de maladies chroniques...

Une formule très simple (ou simpliste) mais utile à se souvenir : on mange trop !

Si la quantité alimentaire ingurgitée est supérieure à la demande (aux besoins), il y a stockage, et prise de poids !

Résultat de recherche d'images pour "nourriture abondante"

Pensez à bouger quotidiennement !

Et puis réduisez doucement vos portions alimentaires.

Le petit déjeuner doit être assez abondant pour pallier au jeûne nocturne (biologique), et complet. Vous pouvez revoir à ce sujet nos articles sur ce premier repas et sur la chrononutrition.

Pour les autres repas, tout dépendra de votre activité (ou de votre sédentarité).

Il est difficile de donner ici des proportions de tel ou tel groupe d'aliments car nous sommes tous différents et notre organisme est unique. C'est pourquoi la Naturopathie est une médecine holistique et individuelle : elle prend la personne dans son ensemble, son hygiène de vie, son comportement, ses émotions, son vécu, son alimentation, etc... avant de proposer des solutions, des aides personnalisées.

Un conseil : jouer avec la nourriture ! Jouer avec les contenants !

Tout d'abord, prévoyez des repas à l'assiette et non un plat familial posé sur la table pour deux personnes !

Nous sommes tous gourmands et nous mangeons de bon coeur quand nous sommes décontractés et que tout va bien.

Nous mangeons aussi (trop) quand nous sommes contrariés ou que nous vivons une situation difficile...

Et parfois, nous n'arrivons pas à digérer des situations...

DSCF8826

Parmentier courgettes/saumon/pomme de terre (en cocotte individuelle)

D'abord donc un repas à l'assiette. Mais pas n'importe quelle assiette !

Dans un second temps (quand vous serez un peu habitué à des quantités moindres), déposez votre préparation dans une petite assiette (dessert) qui sera placée sur l'assiette traditionnelle.

L'aspect visuel est très important en nutrition ! Il n'y a pas que les calories ingérées qu'il faut comptabiliser. Les nutritionnistes et diététiciens en reviennent de cette pensée primaire. L'ambiance du repas, le moment, les émotions ressenties, le visuel...tout ceci est important et contribue non seulement à une meilleure digestion mais aussi à une meilleure assimilation des nutriments.

Mettre une petite assiette remplie dans une plus grande donne l'impression d'une grande assiette fournie.

Et puis, amusez-vous avec les contenants !!

C'est devenu un classique chez nous depuis des années !

On s'amuse avec tout ce que l'on trouve dans les placards et la même entrée, le même repas n'a pas le "même goût", la "même saveur", d'une fois à l'autre. Et c'est un plaisir chaque fois renouvelé que de découvrir notre repas !

Vous allez me dire que nous jouons à la dinette ou que cela fait de la vaiselle en plus...

Vous ne connaissez donc pas notre ami, le lave-vaisselle ?

Vous en êtes réduits à calculer le nombre de petites cuillers utilisées dans la journée ?

Préférez-vous être en santé ou avoir deux assiettes de plus à laver ?

Tout est question de choix...

Chez nous, il a été vite fait !

Le plaisir gustatif et nutritionnel avant tout !

Je vous assure que les mêmes plats présentés différemment n'apportent pas le même plaisir.

Nous ne prétendons pas avoir l'étoffe d'un chef cuisinier, mais on se croirait bien souvent au restaurant avec notre multitude de petites présentations variées d'entrées, de desserts...

Nous n'avons pas non plus le matériel que ces restaurateurs possèdent, mais avec le peu que nous avons, nous sommes ravis et nous avons plaisir de nous mettre à table.

Ce plaisir est décuplé quand c'est l'un ou l'autre qui nous étonne par une nouvelle idée ou par l'ajout d'un nouvel aromate...

DSCF9524

DSCF9526Deux présentations différentes pour le même plat :

quelle photo préférez-vous ?...

Nous ne sommes pas des animaux (qui, eux, se battent et s'entretuent pour manger, donc survivre...).

Nous avons été créés avec cette notion de plaisir qu'il nous faut apprivoiser au quotidien et premièrement au niveau de notre alimentation, dès le petit déjeuner avec une belle table garnie qui ouvre l'appétit, qui fait du bien aussi bien à l'esprit qu'au corps !

Apprenez à jouer donc avec vos préparations, votre alimentation, tout en la respectant et en étant reconnaissant de ce que nous avons sur notre table.

Vous retrouverez régulièrement dans ces publications des façons plus ou moins originales de présenter vos repas. Inspirez-vous en et développez votre imagination en ce domaine. Vous verrez qu'à la longue, vous vous amuserez et cela vous fera du bien à tous !

Je vous laisse avec un florilège de nos repas de la semaine passée...

DSCF9531

Compotée de pommes tiède avec un peu de cannelle

 

DSCF9510

Petite entrée toute simple, du quotidien...

DSCF9487

Petit repas du soir : mini-muffins sans gluten ni oeufs,

avec un peu de salade verte, graines... (recette prochainement sur le blog trio)

 

DSCF9439

Champignons de Paris juste poêlés avec un peu de persil

(seconde entrée d'un soir)

DSCF8833

Petit repas du soir après la soupe et avant une pizza improvisée

 

DSCF8895

Carpaccio de fruits (petite entrée)

DSCF8909

Petit dessert gourmand mais sympathique !

Recette ici (clic)

 

DSCF9459

Poêlée de légumes avec pommes de terre (repas du soir, sans viande)

DSCF9496

Plat d'un midi : poisson blanc, mélanges de riz (3 riz + complet et basmati), et simili-ratatouille

DSCF8676

Pâtes aux légumes (variations à l'infini !!!)

DSCF8810

Petite entrée simple mais sympa (à l'oeil et au goût) : coleslaw et betterave

Voilà donc quelques idées pour varier vos menus et vos présentations. 

Faites-vous plaisir et faites de chaque repas un moment convivial et sympathique !