Le 21 janvier, c’est la journée du câlin. L’occasion rêvée de parler de ce geste qui mêle l’accolade et la caresse. De l’effet antistress à la lutte contre les maladies et l’addiction, voici toutes les vertus du câlin enfin révélées.

Qui n’aime pas les câlins ? Les câlins sont appréciés de tous et il n’y a que peu de personnes pour ne pas les aimer !

Mais, pourquoi aimons-nous tant cette pratique ?

Dans cet article, nous allons vous expliquer tous les bienfaits des câlins sur notre santé.

Résultat de recherche d'images pour "câlin"

Un câlin peut venir de plusieurs personnes, que ce soit un ami, un membre de la famille, ou quelqu’un que vous appréciez en particulier, votre conjoint, ou une personne qui vous aime simplement bien.

Les câlins sont considérés comme la principale démonstration d’affection du genre humain. Nous allons vous présenter tous leurs bienfaits sur notre santé.  .

Les bienfaits émotionnels des câlins

Différentes études scientifiques affirment qu’un câlin peut libérer des endorphines qui proviennent de notre cerveau et qui ont de grands pouvoirs curatifs. D’un autre côté, prendre quelqu’un dans ses bras est considéré comme une excellente thérapie qui génère du bien-être, qui réduit la pression artérielle et qui peut également soulager les douleurs menstruelles. Cela aide également à diminuer les maux de tête, à réduire l’anxiété, le stress et la dépression, à renforcer l’estime personnelle, à calmer les nerfs, à affaiblir le sentiment de solitude, à guérir l’insomnie, à vaincre la peur, à stimuler les sens, à apporter de la joie et à adoucir l’âme. Beaucoup de personnes affirment également que cela permet de réduire le vieillissement et de dominer son appétit. Tous ces bienfaits des câlins vous paraissent un peu fou, non ?

Prendre quelqu’un dans ses bras a également des bienfaits physiologiques sur notre corps, qui sont extrêmement positifs. La sécrétion de l’hormone ocytocine est notamment à mettre en valeur. Cette hormone, connue comme l’hormone de l’affection, aide beaucoup de personnes à mieux vivre, quelque soit leur âge. Les bienfaits des câlins sont tels qu’il existe de thérapies du câlin qui permettent de guérir certaines maladies psychologiques.

Un câlin permet également de libérer des hormones appelées sérotonine et dopamine, qui ont un effet sédatif et produisent une sensation de tranquillité, de bien-être et de calme. Le plus intéressant est que les câlins ne produisent pas seulement cette sécrétion, mais lui permettent de durer un long moment. Certaines données scientifiques affirment que les câlins, comme les caresses, produisent plus d’effets sur les femmes que sur les hommes, bien que les deux sexes en soient bénéficiaires.

Les câlins n’aident pas seulement à se sentir mieux, mais ils favorisent également le bon développement de l’intelligence chez les enfants, permettent de surmonter ses peurs et de combattre le vieillissement.

« Le petit livre des gros câlins » de Kathleen Keating affirme également la chose suivante : 

“Le contact physique n’est pas seulement quelque chose d’agréable, mais est aussi nécessaire pour notre bien-être psychologique, émotionnel et corporel. Il nous donne de la joie et garantit la bonne santé de l’individu comme de la société. Le câlin est une façon très spéciale de toucher quelqu’un, qui fait que les personnes s’acceptent mieux et se sentent plus acceptées par les autres. »

Nous allons donc résumer en quelques lignes les bienfaits des câlins :

  • La protection : en tant qu’êtres humains, nous sommes fragiles et nous avons toujours besoin de nous sentir protégés, rien de mieux pour y parvenir qu’un bon câlin.
  • La confiance : lorsque vous êtes en confiance, vous n’avez pas peur des défis qui surviennent dans votre quotidien. Faites un bon câlin pour que rien ne vous retienne !
  • La sécurité : le sentiment de sécurité est essentiel dans votre quotidien. On peut dire que c’est un véritable combustible qui génère de la confiance et qui vous permet de réaliser les choses que vous souhaitez avec plus d’efficacité.
  • La force : si vous avez de la force, vous apporterez beaucoup d'énergie à celui qui vous prendra dans ses bras et à ceux qui vous entourent.
  • l'anti-stress : Inquiète, angoissée ? Un câlin fait partie des solutions pour relâcher la pression, puisqu’il permet de réduire la tension artérielle et le rythme cardiaque. Le contact humain avec de la tendresse permet d’abaisser nettement le stress et de se détendre, grâce à la production d’endorphines en grande quantité. Un câlin vaut largement tous les médicaments légers pour lutter contre le stress au quotidien
  • l'arme contre la déprime : Et si la journée du câlin est calée en janvier, ce n’est pas pour rien, car la déprime est plus forte en hiver. La lumière joue énormément sur notre humeur. Or l’hiver est une saison plutôt sombre. Automatiquement, nous sommes atteints, et la déprime guette. Pour pallier le manque de lumière, le câlin s’avère idéal. Il apporte réconfort, chaleur et confiance en soi.
  • le remède contre les maladies : En plus de ses vertus cardio-vasculaires, le câlin serait, selon une étude américaine, un rempart contre certaines maladies et certains virus, notamment ceux apportés par le froid. Tout cela grâce au contact de la peau contre une autre peau, qui a pour effet principal de renforcer les anticorps. Faire entre 5 et 10 minutes de câlins par jour est un excellent complément pour la santé. Il est désormais prouvé que les caresses et la tendresse au quotidien augmentent considérablement la résistance aux virus de saison.
  • un moyen de vivre plus longtemps : cela fait du bien au cœur, le vrai, l'organe. En effet, selon les chercheurs, le cœur bat plus lentement lorsque l'on prend quelqu'un dans ses bras. Le câlin diminue également le cortisol, hormone responsable de l'hypertension artérielle. "Pour vivre centenaire, il reste deux options : courir 10 km tous les dimanches, ou rester sous la couette en se lovant contre un 'fiancé-chaufferette' serviable". La psychothérapeute américaine Virginia Satir résume autrement : "Nous avons besoin de quatre câlins par jour pour survivre. Nous en avons besoin de huit pour fonctionner. Et de douze pour croître".

En plus de libérer de l’ocytocine, les câlins ont d’autres bienfaits:

  • Ils cultivent la patience
  • Ils préviennent les maladies
  • Ils renforcent l’estime de soi
  • Ils stimulent le thymus
  • Ils permettent de communiquer sans parler
  • Ils stimulent la dopamine
  • Ils stimulent la sérotonine
  • Ils permettent un équilibre parasympathique.

Résultat de recherche d'images pour "câlin"

En moyenne, un câlin entre deux personnes dure 3 secondes. Mais, les chercheurs ont fait une découverte très intéressante. Désormais, de nombreuses preuves scientifiques relatives à l’importance des câlins et du contact physique existent.

Quand ils durent 20 secondes, cela a un effet thérapeutique sur le corps et sur l’esprit.

C’est parce que le câlin crée une hormone appelée « ocytocine« , également appelée l’hormone de l’amour.
L’ocytocine a de nombreux bienfaits pour la santé physique et mentale, elle nous aide par exemple à nous détendre, à nous sentir en sécurité et à calmer nos peurs et notre anxiété.

Nous recevons une dose de ce tranquillisant dès que l’on prend quelqu’un dans nos bras, qu’on berce un enfant, qu’on caresse un chien ou un chat, qu’on danse avec notre conjoint, qu’on se colle près de quelqu’un…

Aujourd’hui, faites un câlin à quelqu’un pendant 20 secondes, c’est le plus cadeau que vous puissiez vous faire à vous-même et aux autres!

Peu importe la raison du câlin, chaque personne donne différentes choses et le fait de différentes manières, mais cela n’affecte en rien les bienfaits physiologiques qui seront toujours les mêmes, pour toutes les personnes.

N’hésitez jamais à faire un câlin !