Nous avons déjà partagé le fait que notre intestin pouvait être perméable.

Continuons sur ce sujet...

La perméabilité intestinale est en fait extrèmement répandue dans l'ensemble de la population (la moitié d'entre nous seraient atteints) et elle est d'autant plus difficile à diagnostiquer qu'elle est à l'origine de multiples symptômes :

  • fatigue,
  • inflammation chronique,
  • maladies auto-immunes,
  • allergies,
  • troubles du sommeil,
  • problèmes cutanés.


Quand la paroi de l'intestin n'est plus étanche, c'est tout le métabolisme qui s'affole.

Résultat de recherche d'images pour "hyperperméabilité intestinale"

La muqueuse intestinale a une superficie d’environ 400 m2 soit l’équivalent d’un court de tennis. Ses cellules sont reliées par des jonctions serrées. Elles laissent passer les nutriments comme les vitamines, les minéraux, les acides aminés…qui sont des micro molécules, mais empêchent les grosses molécules telles que parasites, virus, champignons, bactéries…de passer dans le sang. Elle est assistée dans cette fonction par la flore intestinale et le système immunitaire.

La flore intestinale (microbiote) est composée de 100 00 milliards de bactéries qui soutiennent votre immunité et préviennent la fixation d’agents pathogènes sur la muqueuse. Elles représentent ainsi une véritable barrière de défense pour votre organisme.

Tout ce système devrait fonctionner en parfaite harmonie. Malheureusement, la vie actuelle avec sa dose de stress, de pollutions externes, de médicaments (antibiotiques, anti inflammatoires…), d’aliments déstructurés (raffinés, chauffés au micro onde, “carbonisés”), d’excès alimentaires (produits laitiers, viandes, gluten…)ou d’excès sportifs (eh oui, trop de sport peut devenir nocif !) a changé la donne. La flore intestinale est détruite peu à peu , affectant le système immunitaire et laissant la place aux infections diverses, à la fatigue chronique, aux allergies en tout genre. La muqueuse digestive est agressée et inflammatoire quasi permanent. Cela a pour conséquence de rendre cette muqueuse poreuse, laissant passer dans le sang tous les agents pathogènes (métaux lourds, allergènes, levures, aliments non digérés)  qui se révéleront par la suite responsables de pathologies :

  • ostéo articulaires (douleurs diffuses, inflammations aux articulations, ostéoporose…)
  • circulatoires (sanguine et lymphatique)
  • cutanées (acné, psoriasis, eczéma, démangeaisons…)
  • respiratoires (asthme, infections ORL)
  • digestives (intolérances)
  • urinaires (cystites à répétition…)
  • ainsi que de maladies auto immunes.

Cela entraîne également une malabsorption intestinale, vous ne profitez donc plus des nutriments apportés par votre alimentation ou des suppléments. Vous finissez par vous déminéraliser et vous vous sentez fatigué dès le réveil.

Résultat de recherche d'images pour "hyperperméabilité intestinale"

Mastiquez suffisamment pour commencer une prédigestion dans la bouche grâce aux enzymes salivaires.

Aidez votre organisme : apportez-lui des enzymes par une alimentation vivante, c’est à dire des crudités, des graines germées, des aliments et boissons lacto-fermentés... Ces derniers sont également des probiotiques alimentaires qui aideront à réensemencer votre flore intestinale (choucroute…sans les protéines animales bien entendu, miso, kéfir, kombucha…).

Consommez quotidiennement des oméga 3 que vous trouverez dans l’huile de lin, de perilla, de colza, de noix, de chanvre ou dans les graines de chia par exemple.

Quand le soleil n’est pas au rendez-vous, pensez à des cures de vitamine D3, en faible quantité.

Autre compléments souvent indispensables : les anti oxydants (vitamine C, E, coenzyme Q10 ou sélénium) + zinc et magnésium (amandes et fruits secs, chocolat noir sans excès, graines germées).

La chlorophylle est essentielle à vos intestins : vous en trouvez dans tous les légumes verts (petites quantités) qui ont eu la chance de pousser au soleil, dans l’ortie, à consommer comme des épinards, dans le jus d’herbe d’orge (green magma) et dans les algues.

Buvez du thé vert qui vous apportera tous ses bienfaits si vous n’en abusez pas.

Assaisonnez vos plats avec de la cannelle, de la coriandre, du thym, du basilic, du persil, de l’estragon…et du curcuma.

Résultat de recherche d'images pour "hyperperméabilité intestinale"

Le curcuma contient de la curcumine, un agent anti inflammatoire efficace. Associé à la réglisse il répare votre muqueuse intestinale (et stomacale) en douceur.

  • Pensez au macérat mère de bourgeons de Noyer, surtout en cas de diarrhée post traitement antibiotique.Le bourgeon de noyer améliore la flore intestinale en aidant l’action des pré et probiotiques.
  • le Plantain : ses feuilles peuvent être mises à macérer pour en faire ensuite un potage qui vous aidera à résorber une diarrhée. En tisane, elles sont astringentes et anti inflammatoires. Le plantain est également utilisé pour soulager des « terrains » allergiques.
  • le Desmodium : cette plante africaine va être d’un grand secours pour votre foie possiblement submergé de toxines.
  • la Mélisse, en tisane ou EPS (extrait de plante fraîche standardisé) va agir contre les spasmes douloureux ainsi que l’Huile Essentielle d’Estragon (en interne, 2 gouttes dans une cuillère à café d’huile d’olive ou en externe en massant le plexus solaire avec 2 gouttes diluées dans de l’huile végétale).
  • la L-glutamine est un acide aminé essentiel aux intestins, aux cellules immunitaires et au foie, et qui est réduit en cas de stress. La glutamine aide à restaurer la muqueuse, donc à diminuer la perméabilité intestinale.
  • pensez à faire des cures de complexe en vitamines et minéraux dès que vous aurez commencer à restaurer votre muqueuse et votre flore pour pallier les carences.

Résultat de recherche d'images pour "hyperperméabilité intestinale"

Pour gérer une hyper-perméabilité intestinale, pensez aux 4R !

     réduire ou retirer les toxiques et toxines

     remplacer vos habitudes par une bonne alimentation

     restaurer la muqueuse intestinale (dans sa fonction barrière)

     restaurer la flore intestinale (les bonnes bactéries).

Résultat de recherche d'images pour "hyperperméabilité intestinale"

Pensez également (et peut-être premièrement) à gérer votre stress !

C'est une des clefs de la réussite...