Je voudrai revenir sur cette notion de "savoir dire NON" juste survolée la dernière fois, car c'est un sujet qui m'a beaucoup interpelée pendant de nombreuses années et je pense que je ne suis pas la seule...

 

Bien souvent, c'est la peur de déplaire, la peur du jugement et du rejet, qui maintiennent ce sentiment de retenue, de ne pas oser dire "non" ; cela peut être aussi la peur de ne pas être à la hauteur, de compromettre notre relation avec la personne, qui nous emprisonne et ne nous permet pas de nous exprimer librement et sincèrement.

Résultat de recherche d'images pour "oser dire"

 

Oser dire Non, c’est apprendre à se dire Oui à soi-même !

Savoir respecter nos limites, nos besoins, cesser de vouloir être le bon Samaritain pour tous, savoir parfois être plus ferme.. c’est essentiel à notre santé mentale, émotionnelle et physique.

Sinon, c’est affaiblir l’estime et le respect de soi.

On se doit même de dire non à ces comportements en nous qui nous privent justement de notre authenticité, de notre bonheur depuis trop longtemps et qui font qu’on se rejette sans le vouloir.

 

Voici 7 clefs pour vous aider à oser dire non et vous affirmer.

 

  1. Si dans votre enfance on vous disait souvent non et que cela vous a fait mal, vous désirez peut-être inconsciemment ne pas faire vivre ça aux autres. Ainsi vous agissez à votre détriment. Dire non, ce n’est aucunement nuire à qui que ce soit, c’est oser prendre votre place en toute intégrité. Vous affirmer, c’est oser activer votre libre-arbitre et respecter votre cœur, vos valeurs. C'est aussi vous protéger du TROP ! En faire trop, ce n'est pas toujours bon. C'est se laisser envahir et un jour ou l'autre, craquer et tout laisser tomber...
  2. On arrive davantage à s’affirmer si on demeure en contact avec ce qui est prioritaire pour soi. Si on est toujours à l’affût de répondre aux besoins des autres, on est moins concentré sur notre propre vie. Il est souhaitable que ça devienne un automatisme, ce fait d’oser dire NON, pour oser se dire OUI à soi-même. Ceci est hors des jeux de l’ego ou du contrôle de qui que ce soit. C’est plutôt dans l’axe de l’harmonie et de la douceur envers soi.
  3. Mise en situation. Imaginez que vous avez un rapport à remettre et qu’un ami vous demande d’aller l’aider à nettoyer son garage ou aurait besoin de vous parler pour une raison quelconque. Puisqu’on s’entend que c’est légitime de dire non, au risque d’en payer les conséquences en stress, etc., vous pourriez tout de même lui suggérer une autre personne si désiré ou si possible, et pour la discussion prévoir de la reporter. C’est loin d’être de l’égocentrisme, c’est plutôt du gros bon sens et de l’amour de soi.
  4. Oser dire NON n’est aucunement un affront, mais relève du plaisir de s’offrir un sentiment de liberté et d’authenticité. Aucune justification élaborée, c’est ainsi. Sinon c’est démontrer : doute, hésitation, ouverture à la manipulation, même si ce mot semble extrême. Rien à excuser, juste prendre plaisir à assumer votre refus. Cesser de se mouler à la volonté des autres n’exclut aucunement une saine collaboration dans une équipe de travail par exemple, ce qui est important bien entendu. Quand chacun exprime mutuellement ses besoins, ses différences et sent qu’il a droit à cette écoute, ce respect, ce dialogue empreint de communication constructive avec soi et les autres, c’est merveilleux.
  5. Vous pourriez même répertorier par écrit, les différentes choses par rapport auxquelles vous aimeriez dire NON, pour les reconnaître plus facilement au passage. Voyez-y les avantages sur votre bien-être ! Vos besoins sont aussi importants que ceux des autres. Oui, on s’exprime ainsi pour soutenir notre mieux-être, on n’est aucunement contre l’autre.
  6. À défaut de s’affirmer, on risque de ressentir soumission, déception, frustration et on est pourtant toujours en position de choix. Il est possible et souhaitable d’être soi au sein de l’entourage et ceci attire au contraire, le respect, l’appréciation par la démonstration d’une personnalité plus en équilibre.
  7. Pratiquez-vous à dire NON à haute voix quand vous êtes seul dans votre auto ou à la maison, le tout en pensant à une situation pour laquelle vous aimeriez vous affirmer et ressentez le bien que ça vous fera. Cette mise en action, donnera un signal à votre cerveau pour le faire plus facilement en situation réelle.

Résultat de recherche d'images pour "oser dire"

Quoique très efficaces, ces outils sont assez sommaires et visent à la base à stimuler vos propres solutions et mises en action également.

Résultat de recherche d'images pour "oser dire"