La nature nous a donné des émotions, ce n'est pas pour rien. Si on les réfrène, cela pourrait engendrer de la dépression. Ainsi, la colère est naturelle. Mais la colère contenue engendre la rage, et on ne contrôle plus rien.
L'envie est naturelle, c'est ce désir, par exemple, d'imiter quelqu'un que nous aimons ou que nous admirons. Si nous la refoulons, elle va se transformer en jalousie.

Aussi, laissons jaillir nos émotions naturelles au fur et à mesure qu'elles apparaissent et surtout, acceptons-les, afin d'en profiter plutôt que d'en souffrir.

Résultat de recherche d'images pour "émotions"

C'est quoi, une émotion ?

Une émotion est une réponse à un événement externe.

Les émotions peuvent aussi être déclenchées de manière interne par nos pensées, nos souvenirs, nos soucis ou par anticipation.

La cause des émotions ne se situe donc pas à l’extérieur de nous (les événements extérieurs) mais bien à l’intérieur de nous en fonction de notre façon de percevoir le monde.

Ce n’est pas l’émotion qui représente un obstacle mais notre incapacité à la maîtriser. Une émotion n’est en soi ni bonne ni mauvaise, c’est ce qu’elle véhicule qui crée la souffrance.

Quand nous sommes blessés, nous essayons pour nous protéger, de contrôler, de refouler nos émotions, voire même pour certains de ne ne plus en ressentir du tout.Personne n’aime souffrir et c’est bien normal mais cela nous empêche d’être authentique d’abord avec soi puis avec les autres.

Résultat de recherche d'images pour "émotions"

Ne les laissez pas filer !

Alors que vous êtes occupé(e) à une tâche importante, vous apprenez un événement triste. Plusieurs possibilités s'offrent à vous. Vous pouvez reconnaître cette émotion et la vivre, même si cela nuit à votre activité en cours. La suspendre et y revenir ensuite. Ou bien ne pas en faire cas et remettre à plus tard ce qui vous dérange.

Cette troisième option crée le refoulement. L'émotion inhibée ira rejoindre le cortège des autres émotions collectées et enfouies dans votre besace secrète jusqu'à son débordement probable : une maladie, un changement radical, une fureur vindicative, etc...arrivant souvent de façon brutale ou tragique dans votre vie.

Le premier ou le deuxième choix dépendent des circonstances et de l'intensité de ce que vous ressentez. Si vous avez tendance à être introverti(e), il peut être bon de laisser émerger cette émotion. Si au contraire, vous vous sentez submergé (e) par une lame de fond à chaque contrariété, il est préférable alors de vous protéger en mettant un peu de distance entre ce que vous ressentez et le moment où vous l'exprimez.

Résultat de recherche d'images pour "exprimer ses émotions"

Décodez-les

Etre à l'écoute de nos émotions et de nos sentiments, ça demande de l'attention.

Les reconnaître, c'est essayer de les comprendre.

Il n'est pas toujours facile d'identifier ce que nous ressentons, car nous avons appris à censurer, à nier nos sentiments et nos émotions.

"De plus, nos émotions se mélangent et s'entremêlent à plaisir pour dérouter nos perceptions", affirme Jacques Salomé, ce qui complexifie notre questionnement.

Que veut dire ma colère par exemple ? Derrière cette sensation plaisante d'avoir pu dire les choses avec véhémence et de m'être affirmé(e) se cache peut-être une déception, une frustration, un sentiment d'abandon.
C'est en travaillant sur cette relation avec soi-même que ces interrogations porteront leurs fruits.

Cela ne se fait pas tout seul, mais cela en vaut la peine. Car ce lent travail d'introspection vous permettra au fil des jours d'établir des relations saines avec les autres.

Résultat de recherche d'images pour "exprimer ses émotions"

Pour vous aider à gérer vos émotions, pensez aux fleurs de Bach.

N'hésitez pas à en parler à votre Naturopathe.