En ces temps de fin d'année, nous claironons tous autour de nous "joyeux Noël", "Bonnes fêtes", etc...

Et c'est vrai bien souvent ! 

Nous souhaitons que chacun de nous passent une très heureuse journée de Noël, de joyeuses retrouvailles en famille ou entre amis...

Mais il est important de se rappeler que tout le monde n'a pas hâte d'être à Noël.

Tout le monde n'a pas de grandes familles merveilleuses, ni la possibilité de les avoir auprès d'eux.

Certains ont des problèmes pendant les vacances et sont surbmergés d'une grande tristesse quand ils se souviennent de l'amour de ceux qui ne sont pas (ou plus) avec eux.

Pour beaucoup, c'est leur premier Noël sans une certaine personne aimée.

Beaucoup d'autres ont perdu des êtres chers durant cette période ou dans le mois qui la précède.

Et nombreux sont ceux qui n'ont personne pour passer ces moments-là et sont assiégés par la solitude.

Je pense à ceux qui ont besoin de soutien, de combler cette solitude, ce manque, qui ont besoin d'une main tendue, d'une assiette placée pour eux à notre table de fête ; tous ceux qui luttent contre des problèmes de santé, des questions d'emploi, de séparation...

Si vous avez un nom en tête, si vous pensez à quelqu'un de cher ou même une vague connaissance, prenez 5 minutes et écrivez leur un petit mot ou téléphonez-leur ! Vous ne pouvez pas savoir le bien que vous pourrez leur faire...

Pour ceux qui auront la joie de se réjouir en famille, je vous souhaite des moments heureux et remplis de partages et de convivialité.

Pour ceux qui seront dans la peine, je souhaite de tout coeur qu'ils puissent avoir en ce Noël une personne qui puisse égayer ces moments, être pour eux une petite lumière dans leur vie difficile. Qu'ils puissent réaliser que l'avenir n'est peut-être pas aussi sombre qu'ils ne pensent mais que quelque part, une rayon de soleil viendra illuminer leur vie.