C'est la journée mondiale du câlin !!

Et cela prend une connotation différente cette année, en ces temps de distanciations sociales...

Mais c'est quoi, exactement, un câlin ?

Un câlin, c’est prendre complètement l’autre dans ses bras. Cela n’a absolument rien de sexuel.

C’est se mettre contre l’autre, dans sa chaleur, contre son cœur. 

calin papa enfant ours

LA CALINOTHERAPIE, ça serait donc ESSENTIEL ?

Prendre quelqu’un dans ses bras est un geste simple, mais bien moins anodin que l’on pourrait le penser. Et pour cause : le câlin demeure le principal moyen qu’utilise un être humain lorsqu’il veut démontrer son affection. 

Mais pourquoi le câlin nous fait-il du bien ?

Un câlin va libérer une hormone, l'ocytocine, ou hormone de l'attachement ou encore appelée hormone du bonheur. 

 Zoom sur l’Ocytocine, l’hormone du Bonheur

C’est un neurotransmetteur
Pour faire bref, elle est sécrétée dans le cerveau et joue un rôle sur la confiance en soi, l’empathie, la générosité et la sexualité.
L’ocytocine est un ANTI DEPRESSEUR NATUREL. C'est donc bien mieux que les médicaments chimiques que l'on pourrait donner !

L'ocytocine est l’antagoniste de l’hormone du stress, le cortisol. Mais ce n’est pas seulement une question hormonale. Les câlins nous font du bien car ils nous renvoient au tout petit enfant que nous étions, celui qui est câliné, pris dans les bras de quelqu’un, en sécurité. Et lorsqu’une personne nous adresse un geste assimilable à de la bienveillance et à de l’amour, on est envahi par un sentiment de bien-être.

Pour libérer de l’ocytocine dans ton organisme, rien de plus simple, il te suffit de:
* Dire/recevoir des mots affectueux
* Faire l’amour
* Écouter de la musique apaisante
* Bien respirer (cohérence cardiaque)
* Méditer
* Et faire des câlins ! 


Bienfaits santé de la câlinothérapie :
- libère de l’endorphine, de la dopamine
- libère également de l’ocytocine dans ton organisme
- en 20 sec top chrono
- renvoie à l’enfant à l’intérieur de toi et procure un profond sentiment de sécurité
- un geste bienveillant qui amène au bien être
- favorise les liens sociaux, le sentiment de ne plus se sentir seul(e)
- super efficace contre le stress
- anti déprime , anti douleur
- renforce l’immunité
- fonctionne aussi bien pour le donneur que le receveur

calin (1)

Le câlin aide t'il à faire face au stress ?

Lorsque l’ocytocine est activée, on va beaucoup plus vers l’autre, on a moins peur. On se sent moins seul aussi ; être touché c’est ne pas être seul. C’est le cas avec les Free Hugs. Même si la durée du câlin ne dure qu’un court instant, pendant ce temps-là, on se sent reconnecté à quelqu’un. C’est ainsi un antidépresseur naturel.

Avez-vous remarqué comme il est relaxant de caresser son animal de compagnie ?

Qu'en est-il de l'impact sur notre système immunitaire ?

D'après une étude menée par une équipe de chercheurs américains de l'Université Carnegie Mellon à Pittsburgh, on est moins enrhumé, moins touché par la grippe et tous ces petits virus qui s’attrapent en hiver, lorsque l’on est touché, câliné. 

Les câlins sont-ils indispensables ?

Oui et dès les premières secondes de la vie ! Et cela se vérifie chaque jour dans les unités de prématurés où les enfants vont bien mieux et prennent davantage de poids lorsqu'ils sont touchés.

Et de suite après l'accouchement, on place désormais le bébé sur la peau de la maman pour établir ce contact indispensable...

A quelle fréquence faut-il se câliner ?

Tous les jours ! Pour les petits comme pour les grands !

Il faut savoir, pouvoir briser le tabou et s'ouvrir à l'autre, sans crainte d'être rejeté.

Le câlin doit durer au moins 20 secondes pour pouvoir libérer l'ocytocine. 

S'il ne dure que 3 ou 4 secondes en moyenne chez l'adulte, il nous faudra multiplier ce câlin ! 5 fois minimum idéalement...

Plus on touche, mieux on est.

Il existe, parait-il, une corrélation entre le nombre de câlins partagés chaque jour et la longévité des couples...

Donc si vous souhaitez que votre couple dure et qu'il vive dans la sérénité et le partage, il faut se toucher ! 

Il en va de même pour les enfants : plus tôt on leur fait des câlins, plus ils se sentent en sécurité. Cela favorise aussi leurs apprentissages.

Pour eux comme pour nous, plus on se sent en sécurité, plus on est disponible pour laisser notre intelligene s'exprimer, apprendre et comprendre...

calin doigt

💛Alors caline ou fais-toi câliner... tout est dans le partage !!

En ces temps particuliers, on se câlinera sans modération avec son conjoint ou son compagnon, ses enfants, après avoir réalisé les gestes barrières et le lavage particulier des mains. 

On n'oublie pas de se supplémenter pour faire face à l'agression des virus et de profiter de ces moments particuliers.

Et ça, sans modération !