On en entend de plus en plus parler et on voit des bouteilles et des cubis arriver dans les étals des magasins bio dès l’arrivée du printemps mais on ne sait pas toujours quoi faire de cette eau…

La sève de bouleau est une eau végétale obtenue par une entaille dans l’écorce de l’arbre lors de la montée de sève. C’est donc un produit naturel, comestible et qui n’a subi aucun traitement avant la récolte. La sève étant constituée à plus de 99% d’eau, elle se présente sous la forme d’un liquide au goût peu sucré prononcé et incolore.

La sève de bouleau est à distinguer du jus de bouleau, qui est lui obtenu par décoction de feuilles de bouleau séchées, et dont la teneur en éléments bénéfiques est moins importante.

Quels sont les bienfaits de la sève de bouleau ?

La sève de bouleau est votre allié détox ! Elle est reconnue pour des fonctions diurétiques et draine notamment les organes comme les reins ou le foie. C’est donc l’ingrédient idéal pour vous libérer des toxines accumulées pendant l’hiver. Elle contribue notamment à l’élimination de l’acide urique ou du cholestérol et permet donc d’effectuer un « nettoyage » de l’organisme. Au-delà de ses vertus détox, la sève de bouleau a une action tonifiante et fortifiante grâce à sa richesse en sels minéraux et vitamines, qui permet au corps de reconstituer les stocks épuisés par l’hiver.
La liste des vitamines que contient la sève de bouleau est très longue : A, E, D3, C, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, K1.
De même pour la liste des minéraux contenus par la sève de bouleau : magnésium (on en manque tous énormément !), potassium (pour la circulation sanguine), calcium (pour les os), silicium (pour les articulations), sélénium (effet anti-oxydant), phosphore, lithium, zinc, …
La sève de bouleau est donc à préférer à d’autres diurétiques qui causent une perte d’eau et donc des minéraux et vitamines qu’elle contient, ce qui peut entraîner l’installation d’une certaine fatigue. Ce problème n’existe pas si l’on fait une cure de sève de bouleau grâce à son effet reminéralisant.
En raison de cette richesse en sels minéraux, oligo-éléments et vitamines, elle peut être également utilisée par les personnes souffrant de douleurs aux articulations ou aux muscles (sportifs, personnes âgées ou malades). Grâce à son pouvoir anti-inflammatoire et drainant, la sève de bouleau peut aussi aider les personnes atteintes de la goutte. Enfin, il est possible d’utiliser la sève de bouleau de manière externe pour résoudre des problèmes cutanés : acné, pellicules, aide à la cicatrisation, eczéma, dartres … On l’utilise alors sous la forme de lotion, de savon ou de shampoing. Si la peau ne présente pas de problème particulier, la sève de bouleau améliore la clarté et l’éclat du teint.
Avec toutes ses applications, la sève de bouleau est donc un véritable cadeau de la nature !

sève de bouleau arbre

A quel moment faut-il en boire ?

Le moment idéal est de faire une cure de sève de bouleau au printemps. En effet, à la sortie de l’hiver le corps est chargé en toxines, c’est à ce moment qu’une cure drainante a le plus d’intérêt pour accompagner l’organisme dans la transition entre les saisons. Mais c’est aussi à cette saison que l’on récolte la sève de bouleau, plus précisément entre mi-mars et mi-avril. Cela correspond à la période de montée de sève pour les arbres comme le bouleau.
Un super-aliment parfait pour prendre soin de soin tout faisant attention à consommer des produits de saison !
Il est toutefois possible de faire une cure de sève de bouleau à tout moment de l’année grâce à la sève stabilisée, en cas de fatigue ou après des excès.

On la boit le matin à jeun, pour bien commencer sa journée. Il est recommandé d’attendre au moins une dizaine de minutes avant de prendre son petit-déjeuner, afin de maximiser ses bienfaits. Il faut éviter de consommer de la sève de bouleau le soir. En raison de son effet diurétique, vous risquez de devoir vous lever pendant la nuit.

La cure de sève de bouleau permet-elle de perdre du poids ?

En raison de son effet drainant et de son très faible apport calorique, la sève de bouleau est l’ingrédient essentiel pour commencer ou accompagner un programme de perte de poids. On estime qu’un demi-verre -10cl- de sève de bouleau fraîche compte uniquement une vingtaine de calories. La sève de bouleau permet en effet de nettoyer le foie mais elle agit aussi sur la rétention d’eau et la cellulite. De plus, la sève de bouleau aide à diminuer l’appétit et favorise l’élimination des graisses.

Comment réaliser ma cure de sève de bouleau ?

 Il existe deux types de sève de bouleau : la sève fraîche et la sève stabilisée. La sève fraîche est une sève qui ne subit aucune transformation, elle peut se conserver pendant 3 à 4 semaines au réfrigérateur. Au cours de cette période, la sève subit un léger processus de fermentation, durant lequel son goût devient un peu particulier (qui ressemble un peu au « petit lait ») mais ses principes actifs sont démultipliés. On peut alors ajouter un peu de jus de citron pour atténuer le goût.

Dans la sève stabilisée, l’artisan a introduit du jus de citron, des plantes et un peu d’alcool végétal pour éviter la fermentation. Elle peut donc être consommée pendant une plus
longue période sans avoir besoin de la conserver au réfrigérateur.

Grâce à cette sève lactofermentée, il est alors possible faire des cures toute l’année. La sève lactofermentée est aussi bénéfique que la sève fraîche, car elle n’a été ni pasteurisée ni nanofiltrée.

Si l’on achète de la sève fraiche, on en boit tous les matins un verre (200 à 250 ml). Si l’on achète de la sève stabilisée, il convient d’en verser tous les jours un demi-verre dans une grande bouteille d’eau que l’on boit durant la journée. Dans tous les cas, la cure de sève de bouleau doit durer 3 semaines, durant lequel on la consomme tous les matins à jeûn.

Il est indispensable d’adopter une alimentation saine en parallèle de cette cure afin d’en maximiser les bienfaits : on évite la viande rouge, les mauvaises graisses, l’alcool et les sucres raffinés. Et on pratique une mono-diète, voire un jeûn intermittent, un soir par semaine.

Comment se conserve la sève de bouleau ?

La sève de bouleau fraîche ainsi que la sève stabilisée une fois ouverte se conservent au
réfrigérateur, pendant une dizaine de jours.

Il est possible d’acheter de la sève de bouleau en magasin bio ou de se la procurer directement auprès d’un producteur récoltant pour encourager l’agriculture locale.

Y a-t-il des précautions à prendre avant de faire une cure de sève de bouleau ?

Une cure de sève de bouleau présente très peu de contre-indications. Pour les allergiques aux bouleaux, il n’existe pas de contre-indication formelle. En effet, une personne allergique au bouleau est en fait allergique au pollen produit par ce type d’arbres. Comme la sève de bouleau est issue de l’arbre et non de ses graminées, vous ne ferez donc pas nécessairement une réaction allergique à la sève de bouleau. Si vous êtes atteints de pathologies graves, notamment aux reins, il vous est conseillé de demander son avis à votre médecin avant de faire une cure de sève de bouleau, qui pourra alors vous orienter vers une adaptation de votre régime alimentaire en parallèle de votre cure.
De même, une cure de sève de bouleau n’est pas conseillée aux femmes enceintes ou aux enfants de moins de 12 ans.

Y a-t-il des effets indésirables lors de la cure ?

Selon votre hygiène de vie habituelle, la sève de bouleau peut avoir des effets plus ou moins marqués au début de la cure. Ainsi, si vous avez une hygiène de vie peu équilibrée, votre corps contient plus de toxines que la sève de bouleau va contribuer à éliminer. Cette élimination va être plus marquée et peut se traduire par des selles plus abondantes et des urines plus fréquentes, avec des odeurs plus prononcées. Mais pas de panique ! Rien de grave : ces réactions disparaîtront après la première semaine de cure !
A l’inverse, les personnes ayant déjà une bonne hygiène de vie ne ressentiront pas la même chose. Ces petits inconvénients démontrent juste l’efficacité d’une sève de bouleau !

En résumé, la cure de sève de bouleau permet :

Pour les régimes : A faire perdre un peu de poids pour les personnes en surcharge.
C’est un bon complément pour les régimes « minceur ».

Pour les problèmes cutanés : À détoxifier au niveau cutané avec une diminution des symptômes liés à l’eczéma, aux dartres, au psoriasis, aux dermites du cuir chevelu…

Pour les problèmes rénaux : À la diminution des lithiases ou calculs rénaux

Lors d’une convalescence : À stimuler ou revitaliser par l’apport des sels minéraux, en particulier pour les sportifs, les personnes âgées ou convalescentes.

En cardiologie : À un meilleur fonctionnement cardiovasculaire.

Pour tous : À éliminer certains parasites intestinaux.

La sève de bouleau se montre efficace dans le traitement des rhumatismes, goutte, lithiase urinaire, cystite chronique, œdèmes d’origine cardio-rénale, cellulite, albuminurie.

sève de bouleau