Au cours des cures naturopathiques décrites précédemment, le naturopathe va utiliser certaines des dix techniques naturopathiques que sont la bromatologie, la psychologie, la kinésiologie, la phyto-minéralogie, la pneumologie, la chirologie, l'hydrologie, la réflexologie, l'actinologie et la magnétologie.

 

La bromatologie est l'étude des aliments.

« Que ton aliment soit ta seule médecine » Hippocrate

L'alimentation est une activité essentielle dans le bon fonctionnement de notre organisme encore faut-elle qu'elle soit bien menée et de qualité.

C'est pourquoi, il est important de connaître la nature des aliments et leurs élements constitutifs.

Le naturopathe proposera une réforme alimentaire propre à chaque individu mais dont les bases seront toujours les mêmes : la qualité de l'aliment, les associations et les dissociations et un réquilibrage des proportions entre les différents groupes d'aliments.

La technique de bromatologie s'utilise dans toutes les cures naturopathiques. Dans la première cure, une petite réforme alimentaire est débutée qui s'accentue dans la phase de drainage et se met en place définitivement dans la dernière phase pour devenir une base fondamentale d'une nouvelle hygiène de vie.

 

* La psychologie est une technique primordiale dans l'approche naturopathique rénovée : à l'origine d'un trouble, on a une cause psycho-émotionnelle qui dérègle les centres gestionnaires et entraine des troubles énergétiques et puis fonctionnels et enfin lésionnels.

Ce sont les facteurs de déstabilisation psycho-physiologiques, qui sont le stress, l'hérédité, le milieu social et le climat,  qui sont responsables du déclenchement des maladies.

“L’Homme doit harmoniser l’esprit et le corps” Hippocrate

 

* La kinésiologie va désigner la technique par les exercices.

Le mouvement est vie et la vie est mouvement.

L'exercice est l'un des grands remèdes naturopathiques et même plus… La sédentarité est la mère de tous les maux.

                “Si nous pouvions donner à chacun la quantité exacte de nourriture et d’exercice physique,

ni trop ni trop peu, nous aurions trouvé le plus sûr chemin vers la santé”

Hippocrate

 

 

* la phyto-minéralogie :

On compte trois règnes sur notre planète : le minéral, le végétal et l'animal dont nous faisons partie.

Depuis des millénaires, l'Homme a puisé dans la nature ce dont il avait besoin pour son équilibre et sa santé notamment dans le règne végétal mais aussi dans le minéral et parfois dans l'animal.

Cette technique naturopathique  concerne le règne végétal ou les plantes principalement et le règne minéral. Ces matières issus de ces deux règnes seront utilisées de manière à appréhender l'individu dans sa totalité physique, psychique et spirituelle et non pas symptomatique.

Les plantes seront choisies en fonction d'une problématique donnée, de part leur origine physique, leur aspect ( couleur, forme…), leur affinité organique et de part la connaissance scientifique que l'on aura d'elles et de leurs vertus.

Elles seront utilisées dans toutes les cures.

La phytologie (utilisation des plantes sous leur forme traditionnelle) stimule les émonctoires en activant l'élimination.

L'aromathérapie (utilisation des huiles essentielles) régénère l'éliminateur.

La gemmologie (utilisation des bourgeons ou de jeunes pousses) est le catalyseur : elle a une fonction de déclencheur.

Les élixirs floraux sont issus de fleurs ou de bourgeons, mais seront davantage utilisés pour la sphère psychologique.

Des minéraux ou roches sont préparés par dilution et dynamisation selon la méthode homéopathique : c'est la lithologie. Des sels minéraux peuvent être utilisés : ce sont les sels de Schulsser.

Ce sont des démarches agissant sur le terrain.

L'homéopathie est une technique utilisant les trois règnes : animal, minéral et végétal. Elle agit par le principe de la similitude : on donne au malade une préparation qui rendrait malade l'homme sain mais en dose infinitésimale.

 

* La pneumologie est la technique par les gaz, que ce soit l'air que nous respirons ou des gaz particuliers dont les propriétés vont agir sur les différents troubles rencontrés.

L'air est indispensable à la vie de tous les règnes animaux et végétaux.

Par la respiration, nous absorbons de l'énergie.

Les arômes issus des huiles essentielles, les ions négatifs sont porteurs d'énergie vitale.

Une bonne maîtrise du souffle va donc nous permettre de libérer des tensions, faire circuler notre énergie et nous relaxer ou nous revitaliser au besoin.

Etre conscient de son souffle, c'est être à l'écoute de son corps et de son âme, c'est sentir l'énergie qui circule, c'est se sentir vivre…

 

* La chirologie correspond aux techniques manuelles particulièrement les massages.

La main est un  « tout thérapeutique »: elle peut réconforter, redresser, soulager et bien souvent dégager des résultats égaux ou supérieurs aux médicaments chimiques.

Les massages seront utilisés en première cure pour détendre ou vitaliser, en deuxième cure pour favoriser l'élimination, enfin en dernière cure, ils pourront revitaliser. Les bienfaits du massage au plan psychologique ne sont plus à démontrer.

 

* L'hydrologie est la technique par l'eau.

C'est l'un des moyens majeurs utilisés dans le cadre des cures naturelles. C'est ainsi que l'eau interviendra sous toutes ses formes en usage interne aussi bien qu'externe.

  • En usage externe, elle s'utilise :

en bains liquides ( chauds, tièdes ou froids )

en bains solides ( cataplasmes, bains de boue…)

en bains gazeux ( sauna, hammam, bains bouillonnants…)

en douches

La température joue un rôle important.

La chaleur a un rôle centrifuge et entraîne les toxines vers la périphérie. L'élimination se fera par les glandes sudoripares pour les cristaux et les sébacées pour les  colles.

Le froid a une action centripète et ce sont les émonctoires profonds qui vont recevoir les toxines émanant de la périphérie. C'est une dérivation émonctorielle. Les déchets de même nature sont dérivés vers des émonctoires drainant ce même type de déchets. Cette dérivation est nécessaire s'il y a surcharge au niveau cutané mais on tiendra compte de l'état des émonctoires profonds et de la vitalité du consultant entre autres avant de la conseiller.

  • En usage interne

On l'utilise en boisson en premier lieu. Il faut en boire 1,5 litre environ par jour en plus des aliments et la moins minéralisée possible.

Elle est aussi utile en lavage de nez, des yeux, du vagin…

Le naturopathe veillera toujours à sa juste utilisation ( cf Bromatologie ) et à sa qualité.

Il pourra la conseiller en usage externe au cours des trois cures.

 

* La réflexologie ou technique énergétique permet de rendre disponible l'énergie bloquée.

Elle peut etre utilisée en détection ou en correction.

Elle s'utilise sur des plages réflexes et s'appuie sur différentes techniques : acupuncture, relaxation, réflexologie auriculaire ou plantaire...

 

* L'actinologie est la technique par les rayons. La plus connue est l'héliothérapie, c'est-à-dire l'utilisation du soleil.

En effet, le soleil est source de vie.

La technique par les rayons représente une des techniques mineures de la naturopathie et elle viendra en complément des techniques primordiales ( psychologie, bromatologie, phytologie et exercices ).

 

* La magnétologie ou technique par les fluides représente une méthode naturopathique qui n'est pas très utilisée.

Le magnétisme est une expression positive de l'être vivant.

L'homme est naturellement capteur, accumulateur et dispensateur de magnétisme. Inconsciemment ou consciemment, il va rayonner cet état d'être autour de lui.

Le praticien agit comme un un catalyseur. Sa présence permet la transformation. Il intervient sur les plexus énergétiques par des passes magnétiques qui sont harmonisantes.

En fonction de la polarité de son action et de la polarité de l'endroit à harmoniser, l'effet sera différent ( calmant ou excitant, décongestionnant ou contracturant…).