Chandeleur oblige... Cette semaine, au petit déjeuner, ce sera crêpes !!

Mais que représente donc cette journée ?

C'est en fait une fête populaire d'originepaïenne liée à la lumière : fête des chandelles.

Mais elle correspond aussi à une fête chrétienne autrement appelée la Présentation du Christ au Temple. Elle est actuellement fixée au 2 février, soit 39 jour après Noel. 

On raconte que c’est le pape Gélase 1er, mort en 496, qui était le 49° Pape, qui faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome.

À l'occasion de la Chandeleur, toutes les bougies de la maison devraient être allumées. La tradition demande aussi de ne ranger la crèche de Noël qu'à partir de la Chandeleur, qui constitue la dernière fête du cycle de Noël.

On dit aussi que les crêpes, par leur forme ronde et dorée, rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l’hiver sombre et froid.

 

On a tous notre petite recette de crêpes, familiale, ou piochée à droite à gauche.

Pourtant, la recette classique peut devenir un casse-tête quand une personne est intolérante à un produit de base : lactose ou gluten.

Pour une recette classique, on prend 2 oeufs que l'on bat avec 1/2 litre de liquide (de préférence un lait végétal, seul ou mélangé à de l'eau ou de la bière), une pincée de sel et un peu d'huile d'olive.

On peut reproduire cette base mais avec une farine sans gluten (et sans bière car celle-ci est fabriquée à base d'orge, non tolérée lors d'un régime sans gluten), et travailler avec plus ou moins de liquide suivant la consistance.

Vous prendrez soin de mélanger deux farines sans gluten afin que la pâte soit un peu plus conforme à ce que l'on connait avec du blé.

Une petite variante exotique : 2 oeufs, 1 verre de lait de coco, 2 cuiller à soupe de sucre complet, 6 cuillers à soupe de farine de riz.

 

Petite astuce : peut-être avez-vous entendu qu'il fallait laisser reposer la pâte à crêpes, mais savez-vous la raison ?

Dans la farine, il y a de l’amidon sous forme de granules. Au contact du liquide de la pâte (œufs et lait, eau...), ces granules vont gonfler. Elles vont au fur et à mesure libérer des molécules d’amylose qui vont créer un réseau de gluten qui va épaissir la pâte et lui donner une bonne viscosité. C’est cette viscosité qui donne le moelleux aux crêpes durant la cuisson et une texture uniforme. 

Cela permet aussi au gluten qui a été bousculé pendant que l’on mélange les ingrédients de se relaxer, évitant ainsi les crêpes élastiques.

Pour ne pas subir les effets néfastes du gluten, je vous conseille donc de ne pas laisser ce temps de repos à la pâte, et mieux encore à utiliser des farines sans gluten !

Mais, soyez rassurés : on se régale tout autant, si ce n'est davantage car rassurés de profiter des bienfaits des autres céréales.

Alors, cette garniture ? Que met-on dessus, pour qu'elles soient saines et équilibrées ?

Toujours la sempiternelle crêpe au sucre (dans ce cas, prenez un bon sucre complet, type Muscovado), à la confiture (maison de préférence) ou du N...a, affreux au niveau diététique ? Oh non ! Je vous propose quelques variantes plus saines, gouteuses et gourmandes...

 

Sur la crêpe cuite, on peut y déposer :

- une pâte à tartiner au chocolat, saine et diététique (cliquer ici)

- quelques pommes ou poires épluchées, épépinées, et juste réchauffées à la poêle, avec des noisettes et graines de lin et de sésame, légérement caramélisées avec du miel

- du sirop d'érable (attention, IG élevé, donc déconseillé aux diabétiques et personnes surveillant leur poids) et des noix de Pécan passées au four et juste légérement brisées

- des fruits juste réchauffés dans la poêle, avec ou sans miel

- du miel de caractère que l’on ajoute en mince filet sur la crêpe encore bien chaude et on apporte une touche de croquant avec des fruits secs (amandes, noix, noisettes, pistaches) que l’on fait torréfier au four et que l’on concasse ; sinon, du pralin déjà préparé.

- de la crème de marron (maison, c'est bien meilleur et moins sucré), avec des brisures de chataignes (ou marrons glacés). Les plus gourmands en profiteront pour y glisser une boule de glace vanille maison

- une poire tiédie avec du chocolat fondu au bain-marie, avec ou sans amandes effilées

Régalez-vous d'un bon petit déjeuner, calorique certes, mais accompagné de fruits cuits, il devient équilibré, et vous permettra d'apporter la journée avec le sourire et une énergie à toute épreuve !

Sinon, quelles sont vos idées de garniture ?