Nous effectuons chaque jour un grand nombre de gestes répétitifs et d'efforts musculaires à l'origine de blocages ou de contractures. A ces stress corporels s'ajoute l'impact des émotions sur notre métabolisme et sur notre équilibre physiologique.

Résultat de recherche d'images pour

     En quelques manoeuvres simples, l'automassage libère les tensions et répare les petits bobos. Cependant ici enore, seule la régularité garantit un résultat. Et comme toujours, tout est question d'équilibre...

     L'automassage répare le corps après un effort sportif ou une journée de travail ; il soulage les contractures dues à de mauvaises postures, accélère l'élimination des toxines, leur drainage, régule le sommeil et apaise.

     Il peut se pratiquer partout, et ne nécessite pas d'accessoires. Si vous en avez, ou que vous en avez noté quelques uns sur votre liste au Père Noel, vous pouvez tout à fait les utiliser, mais toujours sur les zones adaptées à l'outil.

     Les automassages musculaires intéresseront surtout les zones douloureuses avec notamment des exercices d'étirement.

     Les automassages apaisants visent à réguler le passage des énergies dans le corps, pouvant soulager certaines douleurs et régulariser les fonctions métaboliques.

     Pour optimiser ce temps consacré à vous faire du bien, écartez toute sollicitation extérieure telle que le téléphone, la préparation du repas...

Résultat de recherche d'images pour

     Massez-vous chaque jour pendant quelques minutes (au minimum 4 minutes), en commençant par le visage, le cou, les épaules, le ventre, les jambes pour finir par les pieds.

Ne vous massez pas après un repas, sur des bleus, ou si vous etes malade.

Modulez la force et la vitesse en fonction de votre tolérance.

Suivant les zones, vous effectuerez des pressions, des pressions glissées, des pétrissages ou des palper-rouler.

Vous pourrez ainsi :

- apaiser (lors de tension),

- tonifier (le matin ou lors d'un manque d'énergie, en effectuant des pressions circulaires sur les bras, les jambes, le bas du dos ou le haut du thorax),

- harmoniser, en cas de stress, d'anxiété ou d'énervement, par une pression circulaire, entre les deux yeux, au centre du sternum, sous le nombril ou entre le pouce et l'index,

- drainer en effectuant un "ratissage" avec vos doigts sur les cuisses, l'aine, les aisselles

Résultat de recherche d'images pour

Votre main est un précieux outil, un allié, un réparateur, une aide.

Pour débuter et finir l'automassage mais aussi à pratiquer aussi souvent que possible, massez-vous les mains : frottez-les l'une contre l'autre jusqu'à ce que vous sentiez une chaleur se dégager ; entrelacez vos doigts et faites bouger vos mains reliées, massez vos doigts l'un après l'autre, la pulpe, les articulations, la paume (légèrement)... Recommencez avec l'autre main. Soyez doux envers vous-meme et pensez à votre corps.

Prenez soin de votre corps ; il vous le rendra bien !

Résultat de recherche d'images pour