En cette journée de la femme, je veux penser à toutes celles qui sont malmenées, blessées, humiliées...

Nous sourions quelquefois ou faisons de l'humour lors de cette journée, disant que c'est LE jour où Monsieur doit sortir les poubelles, faire la vaisselle, etc...

Mais ce jour est bien plus que cela !

C'est le jour où l'on se souvient (en théorie) que la femme a des droits. Ce n'est pas la journée de la libération de la femme, et demain, tout sera semblable aux jours précédents... NON !

On se souvient, on pense, on agit, pour que les droits des femmes maltraitées soient appliqués.

Pour que chaque fille, chaque jeune femme, chaque femme, soit respectée, honorée, aimée comme il se doit.

Je veux crier ma colère, ma révolte, quand je vois des petites filles de 6 ans dans l'obligation de se marier avec des hommes d'âge mûr !

Je suis hors de moi quand je vois ou j'entends des maris, des enfants, humilier leur épouse, leur mère.

Quand on traite mieux les animaux que les femmes.

Quand on ne les laisse pas libres de leurs choix (vestimentaires, religieux, alimentaires ou autres...).

Quand mariage rime avec esclavage !

Que dire des hommes qui se sentent forts quand ils écrasent psychologiquement des femmes, sous prétexte de détenir quelque pouvoir ? Ils se sentent alors puissants mais ce sont des lâches...

Comment peut-on se respecter quand on ne respecte pas celles qui donnent la vie ?

Le créateur nous a tous faits égaux : hommes, femmes, noirs, blancs, petits, grands, blonds, roux, bruns, en surpoids ou trop maigres, malades ou bien portants...

La constitution des droits de l'homme date de 1789.

A nous de l'appliquer tous les jours pour l'ensemble de nos concitoyens, de ceux que nous cotoyons chaque jour ...Résultat de recherche d'images pour "journée de la femme"