Aujourd'hui est un jour spécial : c'est la fête des mères !

Non seulement, je voudrais souhaiter une belle journée à toutes les mamans,

mais en particulier à MA maman que j'aime tant !

 

Une maman est un symbole d'amour et d'espérance, oubli de soi et patience,

Attentive et amie de ses enfants,

Elle pense avec le cœur,

et ne veut que notre bonheur.

Elle s'occupe de nous avec amour,

Présente tous les jours.

Elle agit avec émotions,
Sans aucune condition

Elle nous défend toujours.

 

Elle nous a donné la vie

Et chaque jour des ailes pour nous apprendre à voler.

 

Si elle n'existait pas, il nous faudrait l'inventer !

 

Une maman est une magicienne

Qui transforme en sourire et lumière

Les douleurs et les peines

Qui parfois surviennent.

 

Être maman, c'est trembler

Quand son enfant s'en est allé ;

C'est la douleur supportée

Pour la maturité de l'enfant bien-aimé.

 

DSCF0593

 

 

 

Pour feter ce moment particulier, j'ai réalisé un fraisier à partager avec mes poussins. Malheureusement, chère Maman, ce sera reporté pour nous ! Nous l'avons mangé ensemble pour l'anniversaire de notre grand, pour ses 18 ans, et je l'ai donc refait pour cette occasion.

Cette recette me vient de ma copinaute Graziella de Made in Cooking, et je dois dire qu'il est excellent. Merci, ma grande !

A faire la veille (ou le matin pour l'après-midi).

Pour cela, il faut : 500g de fraises (idéales pour un fraisier, non ?)

90 g de farine (j'ai mis de la fécule de Maïs, pour faire sans gluten, mais l'index glycémique grimpe un peu ; vous pouvez faire un mélange de deux ou choisir l'une des deux)

90g de sucre

3 oeufs

1 cuiller à café de levure chimique

1 pincée de sel

 

Mélangez les jaunes d'oeufs et le sucre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Ajoutez la farine avec le sel et la levure ; puis les blancs d'oeufs montés en neige.

Versez la pate dans un moule beurré et faites cuire dans un four préchauffé à 180° pendant 20 à 30 minutes (selon votre four).

 

Pendant ce temps, préparez la crème patissière, avec

175 ml de lait

1 oeuf

60g de sucre vanillé

30 g de fécule de maïs

75 g de beurre

Travaillez 50g de beurre en pommade et réservez.

Battez l'oeuf avec la fleur de maïs et le sucre.

Versez dessus le lait chauffé avec la vanille.

Transvasez l'ensemble dans la casserole, et faites cuire à feu doux en fouettant. Après une minute, retirez du feu et ajoutez le reste de beurre. Remettez sur feu doux en fouettant jusqu'à ce que le mélange épaississe.

Laissez refroidir.

Quand la génoise est cuite, coupez-la en deux dans le sens de l'épaisseur, et répartir les 2/3 de la crème patissière.

Placez la moitié de plusieurs fraises sur le contour de la génoise. Répartissez des petits morceaux à l'intérieur du gateau, et versez le reste de la crème sur l'ensemble.

Placez au frais pendant une ou deux heures.

 

Pour la finition du gateau, placez une brique de crème fraiche au frais (plusieurs heures avant au frigo ou 15 minutes au congélateur).

Quand elle est bien froide, versez-la dans un récipient, avec un sachet de sucre vanillé. Commencez à fouetter au batteur une minute avant d'ajouter du Chantilly fixe. Battez suffisamment longtemps pour obtenir une préparation épaisse.

Nappez le gateau de cette préparation et décorez-le avec les fraises restantes.

Placez au frais jusqu'au moment de la dégustation.

C'est là que c'est le plus difficile ! Attendre !

Car quelques heures après, on peut se régaler...

 

DSCF1134

 

Se délecter en mangeant des fraises dans un nuage de crème et de génoise légères...

C'est...HUM !... Trop bon !!.....

Essayez, et racontez-moi !