La germination est un des phénomènes les plus spectaculaires qui nous soit offert par la Nature.

Au contact de l'eau et de la chaleur, la graine de départ sort de sa dormance : elle se réveille !
En quelques jours seulement, la semence s'ouvre et une petite radicelle apparait. C'est l'embryon de vie du végétal.

C'est durant cette étape embryonnaire que la graine va se mettre à constituer toutes les réserves en nutriments dont la plante aura besoin pour sa future croissance. En particulier, la graine va fabriquer une grande quantité d'enzymes, transformer les protéines en acides aminés libres et multiplier jusqu'à 8 ou 10 fois la teneur en vitamines et oligo-éléments présents dans le grain.

En même temps, la germination augmente singulièrement la biodisponibilité des minéraux et oligo-éléments. Ces derniers sont donc mieux absorbés par l'organisme. Un véritable cadeau de la nature. Cet embryon de vie végétale devient un aliment formidablement énergétique, régénérant et protecteur. En le consommant à ce stade, vous absorbez une grande quantité de micronutriments.


Cultiver ses propres super-aliments miniatures, c’est formidable !

Lisez attentivement ce qui suit et apprenez à cultiver de succulentes graines germées sans jardin, sans balcon, et même sans avoir la main verte !

  graines à germer pousses
Ce  sont de jeunes et petites pousses issues de graines. Toute plante, arbre, herbe ou arbuste prend naissance sous la forme d’un germe. Si elles reçoivent suffisamment d’eau, les graines germent en un temps record, laissant alors apparaître une petite pousse verte. Les noix, graines, fèves, légumineuses ainsi que certaines variétés d’herbes – telles que l’herbe de blé et l’herbe d’orge – peuvent toutes faire l’objet d’une germination.

Les bienfaits des graines germées sont immenses, car elles contiennent tous les nutriments nécessaires à la plante en puissance. Au cours de la germination, la plante libère également des enzymes. C’est grâce à elles que les graines germées que vous dégustez sont si faciles à digérer.

Les graines germées sont une très bonne source de vitamines (notamment A, B2, B3, B12, C, D, E, K) et minéraux font preuve d’une très bonne biodisponibilité (l’organisme va pouvoir facilement absorber les minéraux et vitamines contenu dans les graines germées). Les graines germées sont vivantes, elles sont gorgées d’enzymes. Les enzymes contenus dans les graines germées vont aider à digérer les aliments cuits qui en sont dépourvus. C’est donc une très bonne idée d’inviter les graines germées à votre repas, vous n’en digérerez que mieux.

Pendant la germination il se passe un processus formidable qui multiplie jusqu’à 1000 fois les vitamines contenues dans les graines sèches. Elles ont donc un pouvoir tonifiant sur l’organisme, antioxydant et reminéralisant.


Elles sont aussi très riches en antioxydants, qui protègent la jeune plante contre les radicaux libres.

Protéines, glucides et lipides subissent une prédigestion qui augmente nettement les quantités de minéraux et d’acides aminés essentiels assimilables.

Enfin, elles influencent positivement l’acidité de votre organisme.

Elles entrent dans la catégorie des superaliments verts et font merveille avec la spiruline, la chlorelle ou le blé en herbe.

 

Pour garder tous les bienfaits des graines germées, ce concentré exceptionnel de vitalité, il faut les manger crues en les ajoutant dans les salades et sur les plats de crudités, dans les céréales du petit déjeuner,. Dans les plats chauds ajoutez-les au dernier moment.

Il suffit d’en manger 2 cuillères à soupe par jour et par personne pour profiter de leurs bienfaits. Si vous vous savez en carence de vitamines et minéraux vous pouvez consommer 100g de graines germées par jour sous forme de cure.

Quelles graines utiliser ? toutes les céréales, ainsi que quinoa, amarante, sarrasin

  • les légumineuses, notamment l'alfalfa (luzerne), les lentilles, pois chiches, haricots, fenugrec...
  • certaines graines oléagineuses, tournesol, sésame ou lin
  • des graines potagères ou aromatiques : carottes, choux, radis, poireaux, fenouil, roquette, basilic...

 

Si vous deviez commencer par une seule graine germée, commencez par l’alfalfa (autrement appelé luzerne). Elle est reminéralisante et tonifiante, son goût est assez léger, pas très prononcé et elle s’intègre bien aux autres aliments. Même en déco elle est très sympa.

Des plus simples à faire germer au plus difficile :

  • Les plus facile les légumineuses: le trèfle, la lentille, l’alfafa, le pois chiche, l’azuki, le fenugrec, le haricot mungo…
  • Classique les légumes : le radis, le brocoli, la carotte, l’ail, le fenouil, le choux rouge, le chou chinois, l’oignon, le poireau, le basilic, le persil…
  • Les céréales : le blé (1% de gluten seulement dans le blé germé), l’avoine, le seigle, l’amarante, le kamut, le millet, le sarrasin, le quinoa, le riz, l’orge, l’épeautre…
  • Les oléagineuses : le tournesol, le sésame, les amandes…
  • Les plus difficiles, les mucilagineuses: le lin, la moutarde, le cresson…

    Il y a des graines qu’il ne faut surtout pas consommer germées : les graines de tomate, d’aubergine et de rhubarbe. Globalement toutes les plantes qui ont des feuilles toxiques ne sont pas consommables en graines germées. Le soja jaune aussi ne doit pas être consommé en graines germées.

     

    Vous trouverez un large choix de graines à germer dans les magasins bio. Les graines à germer trouvées en magasins bio seront bio, ça va sans dire, et je vous conseille vraiment d’utiliser celles-là et pas n’importe quelle graine non bio. Pas de pesticides dans nos petits trésors pour la santé tant qu’à faire, alors évitons les graines de jardinage classique.

    Les graines à germer se conservent un an, dans un endroit frais et sec. Après vous risquez de voir le taux de germination diminuer et d’avoir quelques graines qui ne germeront plus. La qualité des graines est importante pour le pourcentage de germination, pour ne pas voir la moitié de ses graines ne pas germer.

    Vous pourrez aussi trouver des graines prêtes à l’emploi au rayon frais, si vous n’avez pas envie de les faire pousser vous-même. Néanmoins c’est nettement plus rentable de les faire pousser soi-même. Il faut peu de matériel et pas besoin d’avoir spécialement la main verte pour y arriver. Ça marche tout seul il faut juste penser à bien les rincer deux fois par jour.

  • Faites tremper les graines germées une nuit dans une eau faiblement minéralisée. Au début mettez 2 cuillères à soupe de graines seulement, vous verrez les graines en germant vont prendre de plus en plus de place, il ne faut pas remplir le bocal de graines à ras bord. ;)

  • Le lendemain matin, rincez les et égouttez les. Mettez-les dans le bocal avec la gaze par-dessus et attachez la gaze au pot. L’idée est de laisser passer l’air, mais pas les insectes. Mieux, si vous pouvez faire l'achat de bocaux très pratiques avec un couvercle en plastique adapté pour incliner les pots. D’autres avec un tamis en métal intégrer sont très pratiques. En magasins bio.

  • Posez le bocal sur le rebord de l’évier par exemple, il doit être incliné pour que l’eau ne stagne pas dedans. Les graines pourraient pourrir si l’eau stagnait. Mettez les bocaux à la lumière non directe et dans un endroit tempéré.

  • Ensuite pour rincer vous n’aurez qu’à mettre de l’eau à travers de la gaze ou le couvercle percé, secouez doucement et videz l’eau. Vous devez rincer les graines 2 fois par jour, matin et soir (plus s’il fait très chaud).

    Suivant les variétés vos graines seront consommables entre 3 et 10 jours. Dès que les premières petites feuilles sont visibles vous pouvez les consommer. Pour les légumineuses, dès qu’une petite racine pointe son nez vous pouvez y aller. Pour les amandes et les noisettes, vous n’êtes pas obligé d’attendre que le germe perce (c’est très long). Mais la prégermination va les rendre plus digestes et vous pourrez fabriquer vos laits végétaux avec.

    Pour les graines qui ont des « peaux » comme le soja, pensez à bien les rincer pour retirer un maximum de peaux. Pour cela versez les dans le bac de votre évier, remplissez d’eau fraiche et vous devriez voir les restes de graines au fond du bac et vous pourrez ainsi les retirer.

Si vous n’avez pas le temps de tout manger une fois vos graines germées prêtes à être consommées, ce n’est pas grave. Soit elles ne sont pas encore trop vertes et vous pouvez laisser pousser encore une journée.

Si elles sont déjà parfaites alors rincez-les, égouttez-les et déposez-les dans un tupperware que vous mettrez dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Le froid stoppera la germination et vous pourrez les consommer dans les 3 jours, mais c’est toujours mieux de les consommer les plus fraiches possible !

Les graines germées que vous récoltez se prêtent à d’infinies variations. Vous aimez les smoothies verts au petit-déjeuner ? Ajoutez-y une poignée de graines germées, vous augmenterez ainsi leur valeur nutritionnelle ! Rehaussez vos salades fraîches de quelques graines germées, ou pensez à agrémenter vos tartines ou sandwichs, omelettes, crackers ou galettes de riz... d’une poignée de graines germées : un régal pour les yeux et les papilles !

Vous pouvez également les utiliser comme garniture lors de votre dîner. Besoin de faire le plein d’énergie dans l’après-midi ? Elles se savourent aussi sur le pouce !

Pour préserver votre santé, consommez chaque jour 2 petites poignées de graines germées, 2 fruits et 400 grammes de légumes. Votre corps vous dira merci !

L'achat de graines bio - ou leur récolte dans votre jardin - permet d'éviter la présence de résidus de pesticides. Les graines germées constituent de très loin les "compléments alimentaires multivitaminés" les plus économiques que vous puissiez trouver.

Alors, tous à nos germoirs !!!!