Je l'avoue : je suis exigeante. Exigeante envers les autres, mais surtout envers moi. Je cherche toujours à me surpasser, à donner le meilleur de moi-même, à penser à tout, et finalement à (presque) tout faire puisque les autres ne le feront certainement pas aussi vite ou aussi bien que moi (surtout aussi vite, car bien sûr, en plus de ça, je suis impatiente !!! Pffff)

La société nous formate à être « des standards » et avec la compétitivité à tous les niveaux. Il faut être toujours plus performant, c’est-à-dire le plus parfait possible. Il faut être le couple parfait, la mère/le père parfait, le salarié parfait... on n'a plus le droit à l’erreur.

Regardons simplement le système de notation français pour nos enfants scolarisés. On les note et on les compare. On les juge au lieu de les aider à progresser. Au lieu de dire qu'ils n'ont pas réussi telle ou telle question, il faudrait positiver et remarquer ce qu'ils ont réussi. Les compétences acquises plutôt que leurs tords. Non ?

Chacun de nos gestes et actions comptent. Les réseaux sociaux nous rappellent l’importance de la moindre erreur… Il faut toujours être au top, en haut de la vague.

Nos comportements ont donc changé et pour réussir, il faut être le meilleur (quitte à écraser les autres). Mais ce mode de pensée n’est pas le bon. Il faut en sortir ! On a le droit à l’erreur et ne pas réussir. On est des êtres humains. Il faut donc apprendre à lâcher prise et diminuer la pression que l’on peut se mettre.

 Mon leit-motiv de cette année : je ne suis pas parfaite, et alors ?

Personne ne l’est. Et personne ne pourra jamais l'être malgré tous ses efforts.

Faire semblant, ce n'est pas mon truc.

Résultat de recherche d'images pour "femme parfaite"

Je fais beaucoup (trop) de choses pour différentes associations, et donne de mon temps et de mes petites compétences là où on me le demande. Pourtant, est-ce que je fais tout à fond ?

Je fais de mon mieux pour mes enfants et espère leur avoir donné une bonne éducation. Pourtant, force est de constater que parfois on ne se comprend pas ou qu'ils ne semblent pas adhérer à mes principes ou pensées. Je sais que c'est ainsi qu'on se construit, qu'on avance vers la maturité et pourtant je m'interroge (trop, peut-être...).

Il faut accepter d’être simplement humain, avec nos limites.

Résultat de recherche d'images pour "lâcher prise"

Savoir lâcher prise et ne plus s’attacher à être au top, est vraiment important pour mieux avancer, s’accepter et avoir plus confiance en soi.

En lâchant prise, en acceptant que l’on ne peut pas être parfait, l’estime que l'on a pour soi va se décupler ! Il faut ouvrir ses bras à l’imperfection et à l’inconnu pour mieux s’épanoui. Sortir des sentiers battus. Aller à l'aventure. S'ouvrir à la vie.

Pourtant, s'il y a bien deux choses que j'ai du mal à faire personnellement, c'est prendre du temps pour moi et de lâcher prise.

Je vais pourtant vous partager 4 règles pour apprendre à lâcher prise, que nous tâcherons de mettre en place durant cette année.

Apprendre à dire non (nous en avons parlé dans cet article). Souvent les personnes qui disent oui à tout ne savent pas poser des limites et se surchargent. Savoir dire non permet de s’affirmer et accepter que l’on peut parfois refuser de faire telle ou telle chose (sans pour autant devoir chercher des excuses à fournir).

Connaitre ses propres limites et les accepter. En sachant quelles sont nos limites et nos points faibles, nous saurons quand il faut arrêter. Ce sera donc plus simple de s’arrêter et de pouvoir lâcher prise.

 Arrêter de vouloir tout contrôler. On pense qu’en contrôlant tout sur notre vie, on est en sécurité, on maîtrise notre vie mais c’est souvent pour masquer d’autres choses comme la peur de l’échec, de décevoir, … La vie est composée d’imprévus et d’inconnu, cessons de vouloir la contrôler.

Etre bienveillant envers soi-même. Ce n’est pas facile de lâcher prise, il faut du temps, parfois se faire violence et parfois on y arrivera un jour puis pas un autre, mais ce n’est pas grave, acceptons-le et avançons à notre rythme.

 Résultat de recherche d'images pour "lâcher prise"

Ce qui compte au final c’est savoir ce que l’on veut et essayer au mieux d’être la personne que l’on veut être. Pour y arriver il va y avoir des hauts et des bas, mais c’est la vie.

N’oublions pas que toute expérience est enrichissante, même les erreurs et les faux pas : )