Nous sommes ce que nous mangeons.

malbouffe : Alimentation lourde et mal à suivre un concept de santé alimentaire sain par les tentations de friture rapide comme un hot dog frites françaises onion rings Pizza hamburger avec une bouche affamée ouvert

     En étudiant les cellules et leur fonctionnement, je constate que l'élément de base de notre organisme est la cellule ; et celle-ci se construit avec ce que nous lui donnons (ou pas).

cellule : Illustration d'une cellule végétale

     Notre alimentation moderne est bien souvent axée sur une consommation exagérée en aliments riches en protéines : comment imaginer, pour la plupart des personnes, une journée sans viande ou poisson, si ce n'est un repas ! Pour d'autres, ce sera également des plats ou des préparations (pains, biscuits, etc...) industrialisés.
Tout ceci favorise une forte acidification de l'organisme.

Comment, me direz-vous, puis-je acidifier mon corps par mon alimentation ?

     L'équilibre acide-base (rappel de chimie des années lycée...) repose sur un échange de protons, échange qui est constant. Une molécule qui donne son proton est dite "acide" ; celle qui l'accepte est dite "base". Si donc trop de molécules donnent leur proton, il y a excès de molécules acides, donc le milieu devient acide : c'est ce qu'on appelle l'"acidification du milieu".

L'organisme cherche à rétablir en permanence cet équilibre acido-basique. Et ce, forcément au détriment de certaines fonctions... Le problème se pose lorsqu'à l'acidité propre du corps s'ajoutent une alimentation elle-meme acidifiante, un manque de sommeil, un stress, une consommation de tabac, d'alcool... Un petit peu d'acidité en plus, par ci, par là et on arrive à des situations dramatiques, car beaucoup trop d'acidité.

 

Vous etes fatigués le matin ? Agité mais en meme temps épuisé ? Spasmophile ?

Vous n'etes pas..."dans votre assiette" ? Appétit perturbé, mauvaise haleine...

Douleurs diffuses, musculaires ou articulaires ?

Douleurs digestives ou renvois acides ?

fatigue : Fatigué d'affaires Illustration

     C'est ce déséquilibre chimique interne de l'organisme, qui ronge et qui va conduire à plus ou moins long terme à des problèmes de santé plus importants que ces désagréments.

Face à l'agression acide, le corps prélève dans ses tissus les bases minérales nécessaires à sa défense. Les prélèvements répétés et anormalement élevés de minéraux alcalins conduisent à la déminéralisation générale de l'organisme.
Les pertes minérales auxquelles sont soumis tous les organes les rendent fragiles et entraînent une diminution de leur possibilité de travail.

La déminéralisation est une carence ou réduction de l'assimilation des oligo-éléments.

L'alimentation est la cause principale de ses carences.

malbouffe : fast food - doodles

Bien souvent, elle est riche en produits raffinés, sucreries, pains blancs, nourritures des fast-foods avec sodas ou boissons énergisantes, ainsi que beaucoup de viandes, laitages, plats préparés, mais peu de fruits et de légumes. Ces aliments sont acidifiants pour l'organisme, qui va puiser dans les os notamment les minéraux nécessaires pour rétablir un équilibre acido-basique.

Pour se développer harmonieusement, l'organisme (et plus encore celui des enfants/adolescents) a besoin de vitamines et d'oligo- éléments. 

Il est regrettable que la majorité des personnes pensent que le calcium ne se trouve que dans le lait et les produits laitiers. Or ces aliments sont fortement acidifiants.

Les laitages sont une bonne source de calcium mais constituent, à part le lait frais cru, des aliments acidifiants. Il ne s’agit pas ici d’exclure radicalement les produits laitiers mais d’encourager leur consommation modérée. L’os a besoin de calcium et de vitamine D, mais aussi et surtout d’un équilibre acido-basique apporté par l’alimentation.

Un exemple : pour 100g de lait 1/2 écrémé, on a 108 mg de calcium ; mais 248 mg pour 100 g d'amandes, et 150 mg pour un oeuf à la coque !!

amandes : Verre de lait d'amande aux noix

 

On peut classer les aliments en trois catégories : les aliments acidifiants, alcalinisants et acides ou semi-acides.

On peut rajouter une classe intermédiaire concernant les aliments neutres comme les huiles de première pression à froid et d’origine biologique, le sucre intégral ou complet d’origine biologique, le tapioca.

 

Les aliments alcalinisants

Après oxydations, ils donnent un résidu alcalin, c’est-à-dire, qu’ils comportent une grande proportion d’éléments alcalinisants (sodium, calcium, magnésium, potassium).

Il s’agit des légumes en général et de certains fruits :

- tous les légumes verts (sauf la blette et l'oseille)

- tous les légumes colorés (sauf la tomate)

- les oléagineux, la chataigne,

- les fruits secs, sauf l'abricot

- la pomme de terre

- le melon, la pastèque, la banane

fruits colorés : C?ur de fruits et légumes

Les aliments acidifiants

Après oxydation, ils donnent un résidu acide comprenant une grande proportion d’éléments acidifiants (souffre, phosphore et chlore, iode).

Nous y retrouvons :

- les viandes, volaille, poisson, œufs, charcuteries, fromages

- les beurres et huiles végétales,

- les céréales : pain, pâtes, légumineuses

- les sucres : raffinés ou blancs, sirops, sodas, patisseries, confitures, bonbons, excitants (vin, thé et café), cacao (donc chocolat), et certains oléagineux (noix et noisettes)

viandes et poissons : Collection de croquis du vecteur de viande Illustration

Les aliments dits acides ou semi-acides

Ce sont ceux qui ont une saveur acide : les agrumes (citrons, pamplemousses, oranges), et les fruits en presque totalité (cassis, groseilles, framboises, pommes, prunes, abricots, cerises, tomates), certains légumes (oseille, cresson, aubergine), et le miel.

Ces derniers ont une action acidifiante ou alcalinisante variable suivant la personne qui les consomme.

En effet, dans le cas des aliments naturellement acides qui n’ont pas fait l’objet de transformation industrielle, l’organisme va pouvoir récupérer les minéraux alcalins de ces aliments (calcium, potassium, sodium, etc.), et donc se minéraliser grâce à ces produits.

agrumes : Agrumes isolés sur fond blanc

Mais dans le cas des personnes souffrant d’une faiblesse métabolique et enzymatique, d’où découlera une faible capacité de combus­tion et d’oxydation des acides, ces derniers seront stockés et contribueront à l’acidification de l’or­ga­nisme. Cette difficulté de l’organisme à neutraliser les acides pourra s’exprimer par une frilosité, une nervosité excessive, l’hyperémotivité, une tendance dépressive, la fatigue associée à un manque d’énergie chronique, la faiblesse du système immunitaire, une physionomie longiligne et en général, une grande pâleur due à la contraction des capillaires, des maux de tête, des yeux larmoyants et sensibles, une sensibilité au froid, à la chaleur ou à l’effort etc...

Il est important d’avoir un bon équilibre acide-base alimentaire pour éviter toute déminéralisation.

La première des choses à faire sera donc de surveiller l'alimentation et de corriger les erreurs.

alimentation saine : beaucoup de fourche avec différents types de légumes Banque d'images

Des salades d'ORTIE (1940 mg de calcium pour 100 g de feuilles, pour les obsédés du calcium...) au printemps seront mines de bienfaits ; sinon 4 tasses d'infusion par jour (3 cuillers à soupe de feuilles séchées pour 50 cl d'eau bouillante, puis laisser infuser une dizaine de minutes), ou 3 à 6 gélules de poudre par jour.

ortie : thé ortie Banque d'images

Certaines plantes sont riches en minéraux nécessaires au maintien de la trame osseuse et à sa reconstruction comme le bambou (silice), la prêle (silice et calcium), le lithothame (algue riche en calcium, en magnésium et oligo-éléments) ; à prendre notamment si l'adolescent pratique un sport de façon assez intense, ou de la musculation. Deux gélules deux fois par jour, de l'un ou de l'autre suivant l'activité réalisée et l'alimentation, suffisamment riche ou non en calcium.

Une cure de Quinton isotonique, 1 à 2 ampoules durant 3 semaines (à distance des repas) sera idéale pour un traitement d'attaque de reminéralisation. Il s'agit d'eau de mer purifiée dont la concentration est identique au plasma sanguin. Elle contient à l’état naturel plus de 63 minéraux et oligoéléments en  proportion équilibrée et  sous une forme naturellement dynamisée, ce qui les rend rapidement et totalement assimilables. Le plasma marin facilite les échanges cellulaires, permettant une bonne oxygénation, l’élimination des déchets et la recharge en élément nutritifs. On lui attribue des propriétés antioxydantes, anti-âge, reminéralisantes, régénérantes, rééquilibrantes du terrain biologique, en particulier du terrain acide.

A noter que le stress peut perturber l'équilibre acido-basique ; il faudra donc veiller à avoir un sommeil réparateur, de qualité et de durée correcte, et apprendre à gérer son stress ou son anxiété.

sommeil : Vector illustration girl dormir Illustration