Après avoir vu ensemble ce que la Naturopathie était, voyons ce qu'elle n'est pas.

     Elle n'est pas symptomatologique, c'est à dire que le Praticien de Santé Naturopathe n'agit pas sur le(s) symptome(s) directement.

Si un voyant rouge s'allume sur le tableau de bord de votre véhicule, vous allez chercher la cause et agir au niveau du moteur, de l'électronique...afin que le voyant s'éteigne, non ?

Il en va de meme pour la Naturopathie. On ne prend pas les symptomes les uns après les autres, pour dresser une ordonnance version naturelle. Ce sont les Naturothérapeutes qui agissent ainsi.

Résultat de recherche d'images pour

     Imaginez un patient qui se plaint de douleurs au niveau du foie. Si le praticien donne des plantes, ou pratique de la réflexologie, de l'acupuncture... certainement sera t'il soulagé, mais s'il continue à manger des mets gras, sucrés, des viandes à chaque repas, des alcools, des produits rafinés...les résultats ne seront que de courte durée... Et il n'adéhrera plus aux médecines naturelles, et deviendra fataliste, persuadé que personne n'y peut rien ("c'est comme ça...", ou que c'est héréditaire... Ne nous y trompons pas : c'est déjà un réel progrès face aux drogues, à la chimie que la médecine traditionnelle nous propose...

     L'erreur du soin anti-symptomatique est à souligner : le patient pressé d'une amélioration express, qui ne veut pas réfléchir, se prendre en charge, sera satisfait ; le praticien soucieux d'une bonne renommée le sera également. Mais les effets ne seront pas visibles sur le long terme.

La meilleure récompense du Naturopathe est de voir son patient définitivement remis.

Dans notre société, le Médecin n'est-il pas payé à chaque consultation ? En Chine, le thérapeute l'était quand la personne était guérie...

A méditer...

Résultat de recherche d'images pour

Ne faites pas l'erreur de rajouter chaque semaine un litre d'huile dans votre moteur, faites la vidange et nourrissez les engrenages de bonnes huiles !

La Naturopathie prend l'individu dans son intégralité : corps physique, mental, spirituel, émotionnel...

Les séances s'organisent autour de trois cures : désintoxication, revitalisation et stabilisation (car le mal local est considéré comme signal d'alarme, et il faut redonner au corps, à l'organisme les moyens de se nettoyer ou de s'auto-guérir).

La médecine est une science, la naturopathie un art :

- Art de vivre et médecine du bien-être, la naturopathie nous apprend comment conserver et optimiser notre capital santé au quotidien.
- Fondée sur le principe de l'énergie vitale de l'organisme, elle permet de retrouver forme et vitalité par des moyens exclusivement naturels.
- Dans le cadre de la prévention, la naturopathie met l'hygiène de vie à la 1ère place. Elle enseigne par exemple les règles du bien-être par une alimentation saine et un mode de vie permettant de prendre soin de soi et de son environnement.
- Ecologie interne du corps, elle s'attache à préserver et à réhabiliter les équilibres physiologiques de l'organisme. Elle est le moyen privilégié pour prévenir la maladie.

- En cas de maladie, la naturopathie permet aussi de retrouver la santé et ce par l'utilisation de moyens exclusivement naturels. Elle est particulièrement adaptée à tous les troubles chroniques et fonctionnels.
- Elle utilise pour ce faire des thérapies naturelles, non invasives, non toxiques (sans effets secondaires).
- La naturopathie s'inscrit en parfaite complémentarité avec les médecines conventionnelles.

Les moyens mis en oeuvre par la Naturopathie sont classés en 10 techniques, l'alimentation, l'hydrothérapie et les exercices physiques étant les 3 principales.

Les règles d'or de la Naturopathie, sont, rappelons-le, prévenir, et ne pas nuire...