S'il nous fallait nommer qu'un seul légume d'automne, ce serait celui-là.

     Avec leurs couleurs chaudes et variées, les courges sont fantastiques.

Ces légumes, importés en Europe à l’époque des découvertes de Christophe Colomb, étaient considérées comme le fruit de la santé par les Amérindiens d’Amérique du Nord qui les utilisaient pour leurs vertus nutritives et médicinales.

     Fruits d’un grand nombre d’espèces de plantes, le plus souvent rampantes, cultivées pour leurs fruits et dans certains cas, pour leurs graines, cette famille, les cucurbitacées, comprend toutes les espèces de courges que nous consommons pendant l’automne et l’hiver, elle comprend également diverses autres fruits et légumes de l’été tels que la pastèque, le melon, les concombres et les courgettes.

D’une grande variété de tailles, de formes (rondes ou plus ou moins allongés), et de couleurs (allant du vert à l’orange en passant par le beige et le jaune), les courges ont également de nombreuses saveurs différentes rappelant le plus souvent les fruits secs, ou la châtaigne, ainsi que des textures différentes.

     Faibles en calories grâce à sa forte composition en eau (en moyenne 16 à 30 kcal pour 100 grammes avec un pic à 45 pour la courge « butternut »), les courges peuvent faire partie intégrante de tout type de régimes sans aucune restriction.

     Riches en anti-oxydants dont principalement  la lutéine, la zéaxanthine et la vitamine A présente sous forme de bêta-carotène, les courges contiennent également diverses vitamines telles que la vitamine C, la vitamine K ; mais aussi la plupart des vitamines du groupe B dont principalement la B5, la B6 et la vitamine B9, ce qui les indiquent tout particulièrement pour les femmes désirant un enfant ou qui sont dans leurs premières semaines de grossesse.

     Les courges contiennent également des fibres qui sont principalement solubles (ce qui leur confèrent cet aspect moelleux), leur teneur augmentant également avec la maturation bien que très légèrement. Celles-ci permettent également de stimuler en douceur le transit intestinal.

     Enfin, les courges constituent également un réservoir intéressant en minéraux et oligo-éléments dont principalement le potassium, le phosphore, le calcium et le magnésium, mais aussi en fer, en cuivre, et en manganèse.

 

     Si quelques espèces de courges peuvent se consommer crues telles que la courge spaghetti (dont on peut utiliser les filaments pour faire de véritables spaghettis végétaux), la plupart nécessiteront d’être cuites pour en améliorer le goût, mais aussi pour rendre plus assimilables certains nutriments comme le bêta-carotène.

Il est également possible de la cuisiner sous forme de soupe ou de potage, mais on peut également les farcir ou les faire en purée, sautées, en gratin,  ou encore en gâteaux salés ou sucrés. La seule limite est votre imagination.