Les oiseaux chantent, le soleil brille, les arbres verdissent et/ou fleurissent, les températures remontent et les pollens s'envolent...

     Ces beaux tableaux bucoliques ne devraient etre vécus par les allergiques qu'en photo ! Notamment ceux qui sont sujets à la rhinite allergique, au rhume des foins...

Résultat de recherche d'images pour

     Pourtant, les médecines naturelles peuvent aider ces personnes à remettre le nez dehors et pouvoir profiter de ces moments magiques de renaissance.

     Au niveau alimentaire d'abord, il faudrait limiter les apports de sucres (surtout raffinés) et donc de céréales, et la nourriture trop riche qui surcharge l'organisme (charcuteries, viandes rouges ou en sauce, produits laitiers, fritures...).

     Si vous pouvez profiter d'un sauna ou d'un hammam, ce serait profitable pour éliminer les toxines accumulées.

     Une petite cure de probiotiques (adaptés) est nécessaire pour améliorer votre flore intestinale.

     L'oligothérapie nous offre des solutions faciles et efficaces : une ampoule de Granions de Manganèse par semaine (en préventif mais aussi curatif), une de Soufre en alternance avec une de Phosphore (donc un jour sur deux).

     En phytothérapie, on reconnait les propriétés anti-histaminiques et anti-inflammatoires du plantain.

On pourra demander à l'herboriste de nous préparer une infusion à base de plantain, d'euphraise, de fumeterre et de cassis, à parts égales ; et préparer un litre d'eau avec 3 cuillers à soupe du mélange, et la déguster tout au long de la journée (à la place de l'eau par exemple lors des repas, pour limiter l'apport hydrique).

Pour plus d'efficacité et pour sucrer votre boisson, vous pourrez y rajouter une goutte d'huile essentielle d'Estragon dans un peu de miel.

Ou à prendre en dehors des repas notamment lors des manifestations aigues (3 à 4 fois par jour).

     Un homéopathe pourrait vous conseiller la prise de Poumon Histamine en 9 ou 15 CH, 3 granules plusieurs fois par jour.

Résultat de recherche d'images pour

     Avant de mettre le nez dehors ou si la rhinite l'a endommagé, tapissez votre muqueuse nasale avec une noisette de pommade au Calendula ou d'Homéoplasmine (ce n'est pas très glamour, mais c'est efficace ! Veillez à retirer l'excédent avant d'arriver au boulot...).

     Si les mouchages fréquents ont abimé votre peau au niveau du nez (ou autre), vous pouvez appliquer un peu de pommade Cicalfate (Avène) qui est cicatrisante et antibactérienne.

Résultat de recherche d'images pour

     Pour les yeux gonflés, rouges, vous pouvez utiliser un brumatiseur d'eau thermale pour soulager des écoulements et démangeaisons.

     Vous pouvez également effectuer des bains d'yeux ou des compresses avec des hydrolats de bleuet, de lavande vraie et de camomille, mélangés à parts égales.

Résultat de recherche d'images pour

     Il faudra se méfier, car le printemps n'est pas encore là et les températures fraiches du matin sont là pour nous le signaler.

Ne nous effeuillons pas trop rapidement..