Le miracle de la vie sur terre a été engendré par ces êtres chlorophylliens, les micro algues bleues. Pourquoi bleues? Les êtres vivants qui les composent s’appellent des cyanobactéries, du grec «cyano» qui veut dire bleu.

     La spiruline est une construction de vie très originale, mi algue, mi bactérie. Elle fait partie des 40 espèces de micro algues consommables sur plus de 3000. Cette micro algue se multiplie avec la température ambiante de 30°C et plus.

     Les civilisations anciennes comme les Aztèques, les Mayas et les Incas ont remarqué ses valeurs nutritionnelles. Ils extrayaient la spiruline des lacs avec des cordes pour la déposer et la sécher au soleil. Au Tchad, la spiruline est consommée depuis des milliers d’années. Elle est cuisinée en forme de petits gâteaux secs appelés «dihé» qui servent à faire des bouillons. Remarquons que l’état de santé des Tchadiens est bien meilleur que celui des pays avoisinants, démontrant que cet aliment lutte contre la malnutrition.

     Sa teneur en protéines végétales supérieure à 50% peut orienter les populations des pays industrialisés vers une alimentation moins carnée. Tous les acides aminés essentiels sont présents et directement assimilables. La spiruline n’a pas de paroi cellulosique, elle offre une bonne digestibilité et assimilation. Les acides aminés les plus présents en quantité sont le tryptophane et la cystine. Ils expliquent les bienfaits de la spiruline sur le système nerveux.


     La klamath appelée aussi Super Blue Green est une micro algue bleue, son nom latin Aphanizamenon Flos Aqua (AFA). Elle croit depuis plus de 10 000 ans dans l’univers naturel du lac Klamath situé à 1300m d’altitude dans l’Oregon aux USA. Il est alimenté par des sources chaudes et des ruisseaux froids issus des montagnes volcaniques riches en oligo minéraux dont le molybdène, le germanium.
Récoltée puis séchée à froid et lyophilisée, la klamath se doit d’être certifiée pour s’assurer qu’elle est bien exempte de mycotoxines et de métaux lourds.

     Elle possède jusqu’à 70% de protéines, composées des 18 acides aminés qui peuvent améliorer l’assimilation des autres protéines.
     Mais aussi de la chlorophylle, des beta carotènes, des vitamines (le complexe des vitamines B : B1, B2, B3, B6, B8, B12, est plus concentré et plus disponible pour la vitamine B12). Elle contient naturellement de la vitamine C et du molybdène qui renforcent l’assimilation du fer ainsi que de la vitamine E ; des minéraux (calcium, cuivre, fer, phosphore, magnésium, sélénium, germanium, molybdène, zinc). Comme toutes les micro algues marines d’eau douce, elle ne contient pas d’iode. Des acides gras polyinsaturés. Des phycocyanines dont on a su démontrer en 1990 les propriétés anti-inflammatoires, notamment dans les affections de l’arthrite.
     Un apport de PEA (phényléthylamine) élève la bonne humeur et la concentration, en prise de 3 à 5g par jour. Et en dose de 5 à 10g pour lutter contre la dépression installée. La PEA accorde les mêmes bienfaits que les amphétamines ou les catécholamines et c’est naturel. Elle est excellente pour la convalescence à 3g/j, et dans les maladies dégénératives, 5g/j.
     La klamath, mi-micro algue, mi- bactérie, réduit les risques de cancer grâce à ses fibres et tous ses composants. Elle agit sur les hypoglycémies, les allergies, l’anémie. Reconstituant du tissu nerveux, elle assure la croissance des enfants et leurs performances intellectuelles. Régule poids et appétit.




     La chlorella est une micro algue verte unicellulaire, sur la planète depuis 3 milliards d’années et a été redécouverte au Japon en 1890. Depuis, elle y est classée comme aliment d‘«intérêt national». La longévité des Japonais serait-elle liée à l’algue microscopique? La chlorella est utilisée en médecine chinoise.
     L’INSERM la montre comme la championne de la détoxification, le docteur américain Benjamin Frank comme l’aliment de l’anti vieillissement. Le docteur Kuzihiko Asai classe la chlorella comme ayant une concentration naturelle en phytonutriments la plus élevée, avant le ginseng, le shitaké, l’ail.

     Elle se compose à hauteur de 50% de tous les acides aminés dont la cystéine et la méthionine, absents dans la spiruline. Des pigments, la chlorophylle à hauteur de 2 à 3% et des caroténoïdes dont la lutéine qui sait préserver de l’attaque de radicaux libres générés par les ultraviolets. Elle représente un des grands agents de prévention des risques de la dégénérescence maculaire (DMLA). Elle contient toutes les vitamines y compris la vitamine C. Des lipides 10% dont les omega3 avec l’acide alpha linolénique, et des omega 6 avec l’acide linoléique. Elle contient 10% de minéraux, fer, potassium, zinc et pas d’iode.

     La chlorella est avide de métaux lourds qu’elle va savoir capter et rassembler dans l’organisme humain et que l’on pourra éliminer en y associant une cure d’ail des ours en extrait, de la coriandre aussi en extrait pour procéder à leur élimination.
     La chlorella a donc une incidence dans les problèmes dégénératifs bactériens et viraux, stimule la réparation des tissus, accroît les fonctions de l’ADN/ARN responsable de la production des protéines, des enzymes, de l’énergie des membranes cellulaires, aide à réparer le matériel génétique des cellules endommagées, protège la santé des cellules, maintient et restaure les capacités d’échanges, lutte contre les processus de vieillissement en freinant les ralentissements métaboliques, améliore la mémoire.

     Dans les fibromyalgies, l’hypertension, les colites ulcéreuses, lutte contre les phénomènes inflammatoires, contrôle les apports en sucres et en graisses dans l’organisme, le service nettoyage de l’organisme.

     Recommandée pour la dépose des amalgames dentaires à utiliser de manière modérée et progressive.


     Les algues marines dʼeau douce se développent depuis 3 milliards dʼannées. Grâce au soleil,  elles transforment le gaz carbonique en  matières organiques et dégagent de lʼoxygène. Elles ont créé la couche dʼozone, les puits de carbone, désacidifié les océans.

Et cet or, il est pour qui ?
- Pour les nourrissons qui n’ont pas la chance recevoir leur lait maternel, 1g de spiruline en poudre par jour permet de nourrir bébé avec des boissons végétales aux amandes blanches ou aux châtaignes. Elle complète utilement les déficiences en fer, en vitamine B9 et B12 avec une ressource en protéines végétales assimilables de haute qualité.

- Pour les bébés, la spiruline est indispensable à raison de 2g par jour surtout entre 6 et 9 mois, période où bébé doit apprendre à fabriquer son propre fer. Les 6 premiers mois, il fonctionne avec le fer fœtal.

- Pour les enfants et les adolescents, de 1 à 3g par jour au moins en période scolaire. Elle diminue les risques de carence, combat la fatigue, fortifie le système immunitaire, améliore la mémoire et la concentration.

- Pour les mamans allaitantes, 3 à 5 g par jour suivant la fatigabilité. La spiruline enrichit les valeurs nutri-tionnelles du lait maternel et permet de retrouver plus rapidement son bon poids.

- Pour ceux qui sont fort intoxiqués  et qui ne font aucun drainage hépatique de printemps, commencer par 1 g par jour soit 2 comprimés de 500 mg et augmenter de semaine en semaine. La consommation de spiru-line peut atteindre 10g par jour si vous êtes végétarien ou végétalien.

Petite défaillance de la spiruline:
les acides aminés soufrés comme la cystéine et la méthionine que l’on peut trouver dans les céréales. Les Tchadiens consomment du mil avec la spiruline (voir les articles sur les combinaisons alimentaires et les protéines végétales). Pour optimiser l’assimilation des  phytonutriments, mieux vaut éviter le café et le thé pendant 1h après la prise de spiruline.



Comment choisir les micro-algues et les consommer ?
Chaque micro algue présente des propriétés spécifiques.

- A large spectre, la spiruline convient particulièrement aux petits en bas âge mais aussi à tous les âges et avec un coût relativement accessible, d’avril à fin juin, puis 3 mois de repos l’été, si vous le désirez.

- La klamath est conseillée pour les périodes difficiles, l’automne plus particulièrement, si vous devez avoir des performances intellectuelles accrues, des performances sportives,  si vous sortez d’une situation émotionnelle difficile, en cas de convalescence, à raison de 3g/jour, dans les maladies dégénératives 5g/jour, elle augmente l’énergie physique et mentale.

- La chlorella est conseillée en une cure douce d’au moins 3 mois, pour préparer la détoxification printanière du foie et des métaux lourds à démarrer en janvier pour terminer à l’aurore du printemps, fin mars. C’est la grande ménagère. En créant des protéines végétales de qualité contenues naturellement dans les micro algues, on peut espérer diminuer la consommation des protéines d’origine animale et par conséquent diminuer les gaz à effet de serre, améliorer l’état de santé de tous à moindre coût, diminuer la course aux compléments alimentaires.

Vous pourrez trouver une association spiruline-chlorella de qualité et biologique, en cliquant sur ici.


Les micro algues marines d’eau douce sont une solution écologique au problème de la faim dans le monde.

On les appelle déjà «l’or bleu».