On entend beaucoup parler de gluten, de sans gluten... Nous en avons parlé dans un précédent article.

     Quand on passe au sans gluten (par choix ou par obligation), on est un peu désemparé.

     Que puis-je manger ? Quels sont les aliments qui contiennent du gluten, ou pas ?...

     Une évidence : les fruits et légumes, les légumineuses, les oléagineux ne contiennent pas de gluten et sont excellents pour la santé ! Alors, on fonce !!!!

Résultat de recherche d'images pour

     Pour les céréales et farines, c'est là que les choses se corsent...

     Le gluten se trouve dans les céréales : blé, avoine, orge, seigle, principalement, qu’on mémorise grâce au truc du sabot. Les lettres du mot sabot correspondent à la première lettre du nom des céréales riches en gluten les plus répandues :

S : Seigle

A : Avoine

B : Blé

O : Orge

T : Triticale (hybride de seigle et de blé)

     Vous trouverez donc du gluten dans le pain, la farine, les biscuits, les gâteaux, pâtisseries, pâtes, hamburgers, pizzas, viande et poissons panés, croquettes de pomme de terre, saucisses, sauces, bouillon-cube, assaisonnements, vinaigre de malt, mais également dans les préparations et épaississants contenant de la farine ou de l’amidon.

     En pratique, vous serez donc obligé non seulement d’éviter les aliments ci-dessus, mais aussi de renoncer aux plats cuisinés et légumes en conserve à l’étuvée, qui contiennent presque toujours du gluten ou des traces de gluten.

    La question est donc : « Mais de quoi vais-je me nourrir, alors ?? »

Résultat de recherche d'images pour

Comment se régaler sans gluten

     C’est très simple ! Les aliments les plus savoureux, raffinés, forts en goût, ne contiennent la plupart du temps pas de gluten. Ce qui est l’excellente nouvelle qui décidera un maximum de personnes à tenter, au moins pour un temps (12 semaines) le régime sans gluten pour observer si leur santé et leur niveau d’énergie s’améliorent (ce qui se passera dans de nombreux cas).

     Quand vous y réfléchissez, la farine et l’amidon, ça n’a pas de goût. Les aliments riches en gluten n’en ont pas beaucoup non plus. Ce qui leur donne du goût, c’est le sucre qu’on y rajoute et le goût de grillé qu’on obtient en les faisant cuire (croûte du pain, viennoiseries, caramélisation…). Mais vous avez appris il y a peu que ce gout de grillé,est très mauvais pour la santé, par la présence de protéines glyquées, qui sont très mauvaises pour la santé car elles font vieillir la peau, les artères, et les organes vitaux (yeux, reins, etc.).

     Se nourrir sans gluten, c’est donc manger des fruits et légumes frais, des viandes, charcuteries artisanales, des œufs, du poissons et des fruits de mer, des huiles, des légumes secs, des fruits secs et noix de toutes sortes (noix de Grenoble, noisettes, amandes, noix du Brésil…)...

     Bien entendu, vous avez sans doute l’habitude de consommer tous ces produits accompagnés de produits contenant du gluten. Mais on sh'abitue très bien à manger de la viande accompagnée de légumes verts plutôt que de pâtes, ou du fromage et de la charcuterie sans pain.

     D’autre plus, il existe malgré plusieurs aliments sans gluten riches en glucides pour accompagner vos repas si vraiment vous craignez de mourir de faim : pomme de terre, riz, maïs... qu'il n'est pas conseillé de consommer régulièrement en raison de leur index glycémique élevé, et/ou en raison des associations alimentaires non recommandées. Si vous en consommez, privilégiez le riz basmati demi-complet, les patates douces et le sarrasin, qui sont des aliments intéressants si vous pratiquez une activité physique régulière.

     Il existe de nombreux aliments qui nous semblent "exotiques", car inhabituels, vendus essentiellement aux personnes qui mangent sans gluten, et qui sont excellents pour la santé : quinoa, millet, produits à base de soja...

     Mais attention, ne tombez pas dans le travers fréquent consistant à vouloir remplacer votre pain par du pain sans gluten, vos pâtes par des pâtes sans gluten, vos pâtisseries par des pâtisseries sans gluten... Il est bien entendu possible de faire du pain et des patisseries sans gluten (nous verrons cela plus tard) mais ce n'est pas souhaitable... C'est une nouvelle vie qui commence avec une nouvelle alimentation !!

Résultat de recherche d'images pour

Une erreur regrettable, fréquente et coûteuse

     C’est en effet une erreur très fréquente commise par les débutants du régime sans gluten. Le gluten, comme nous l'avons vu, ce sont des protéines qui permettent aux pains, brioches et gâteaux de prendre un aspect moelleux, gonflé et croustillant. C’est grâce au gluten que le pain est bon à manger.

     Pain, pâtisseries et biscuits sans gluten sont aujourd’hui vendus dans le commerce (à des prix exorbitants) mais ne sont pas très bons, voire sont mauvais gustativement.

     La première étape d'un régime sans gluten est de vous convaincre que vous n'avez pas besoin de ces aliments à base de gluten, pas besoin du pain quotidien, des pates, gateaux, biscuits régulièrement...

     Dans un premier temps, il faut que ça reste exceptionnel. Les fruits, légumes, légumineuses sont essentiels et prioritaires.

     Les aliments riches en nutriments essentiels, excellents pour la santé et bons au goût sont pour la plupart sans gluten de toute façon. Il est vrai que nous avons l’habitude, solidement ancrée depuis bien longtemps d’avoir toujours du gluten à notre table. Mais le fait est que ce n’est absolument pas nécessaire. Manger sans gluten est donc avant tout une question de modification psychologique, un changement dans la manière de voir la vie et l’alimentation.

     La preuve : beaucoup d’entre vous sont persuadés que le meilleur petit-déjeuner (au goût) consiste à manger des viennoiseries avec du café, du pain avec de la confiture et du thé, ou alors des céréales avec un jus d’orange et un bol de chocolat au lait pour les enfants.

     Nous avons tous grandi avec un tel déjeuner. Mais qui n'a pas ressenti la faim vers 11 heures ? Une baisse d'hypoglycémie ?

     Ne pensez-vous pas qu'un autre petit déjeuner est possible ?

DSCF6871     Deux oeufs à la coque, des fruits, un thé vert avec noix, amandes, noisettes et fruits secs (abricots, pruneaux...)... Ca ne vous tente pas ?

     Ou du jambon cru, une omelette, un morceau de roquefort, ou de fromage de brebis ?...

     Connaissez-vous la purée d'oléagineux ? C'est excellent pour la santé et au gout... Et ça permet de diversifier les petits déjeuners, en-cas, gouters....

     Je vous avais proposé un petit déjeuner vitalité que nous prenons quotidiennement et que nous varions au gré des saisons et des fruits proposés sur nos étals. Il est idéal pour démarrer la journée et n'a pas besoin de complémentation, outre une tasse de thé vert (sauf si vous etes un bucheron du fond des bois).

DSCF7159    En cliquant ici, vous découvrirez un nouveau petit déjeuner bourré d'anti-oxydants, savoureux et apprécié de tous, petits et grands, personnes pressées ou convalescentes...

     Vous constaterez rapidement qu'oublier le gluten vous fera sentir tellement mieux mais également découvrir des horizons nouveaux avec de nouveaux aliments au menu, de la variété, du gout...

    C'est l'occasion de découvrir ou de redécouvrir la cuisine asiatique (notamment les bons plats de la cuisine japonaise, ou les rouleaux de printemps, bourrés de vitamines, de minéraux, d'anti-oxydants...).

     Vous trouverez régulièrement des recettes de plats sans gluten dans notre blog "Trio en Cuisine".